*¤ Le jeu du Dieu fou ¤*

Quelques individus, isolés du monde entier par un dieu fou, ne communiquent qu'entre eux, par e-mail. Ils s'éliminent un par un... Qui restera ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Repentirs d'un humble sage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Repentirs d'un humble sage...   Mar 26 Fév - 11:02

Confucius voulait s'excuser de l'absence prolongée de ce dernier. En effet, plusieurs choses l'ont emmené ailleurs. Confucius vous prie de ne pas pousser d'esclandre, il n'est pas parti physiquement, cela lui étant tout aussi impossible qu'à vous mais mentalement, son esprit était ailleurs, hélas pas sur la Voie du karma. À vrai dire, Confucius fut tellement impressionné par ses collègues de mauvaise fortune qu'il a tenu à les retranscrire. La perception objective de l'honorable Alexandre, la fougue du jeune Flavien, la différence passionnante de la douce 24178F, la différence fascinante et scientifiquement enrichissante des deux respectables Jacob et Louise ainsi que la technologie de monsieur Ford.

C'est d'ailleurs cette dernière qui a prolongé d'avantage l'absence de l'humble Confucius. Après avoir lu maintes ouvrages sur la "malformation" dont souffrent les jeunes jumeaux, Confucius s'est intéressé de plus près à l'automobile. Cela étant, le terme siamois ne fut pas d'une grande aide, en mentionnant ce terme à la machine, Confucius s'est retrouvé affublé de deux chats venu du pays du Siam. Chats qui se sont empressés d'agresser le mélodieux rossignol du sage, dépeçant le pauvre volatile au travers de ses barreaux… un véritable massacre. Mais finalement, après s'être fait une raison sur la mort macabre du pauvre oiseau et l'habitude d'être entouré des deux félins, Confucius est parvenu à trouver ce qu'il cherchait dans des ouvrages manuscrits qui nécessitèrent bien une encyclopédie pour expliquer certains termes scientifiques… puis vinrent donc les recherches sur l'automobile.

Contrairement aux siamois tels que Confucius les désirait (soit humain) il a reçu une automobile dans sa pièce, quel engin! Confucius en resta pantois, néanmoins, après une observation minutieuse et lecture de documentation, Confucius prit le risque de s'installer sur le confortable siège de cuir et sans même y comprendre quoique ce soit, Confucius s'est retrouver à grande vitesse dans le mur, du sang maculant le disque servant de direction. Confucius peut certifier qu'une automobile va nettement plus vite qu'un cheval, et les accidents en sont d'autant plus violent. Après être parvenu à se soigner lui-même, après avoir prit un bon repos, Confucius est à présent en mesure de se lever, de manger et de vous donner des nouvelles ainsi que de répondre via ce mail de masse, à tous ceux qui lui furent envoyés… ainsi donc:

Confucius espère que l'honorable Alexandre a pu maintenir la paix de son âme pendant ce temps. Et pour ce qui est de la charmante dame 24178F, votre civilisation étonne sans commune mesure l'humble sage qui malgré tout, est parvenu à mieux comprendre le monde qui est le vôtre, bien que très différent de celui de Confucius. Cela étant, les hommes et les femmes ne se rencontrent pas lors de la visite médicale? Cela est fait séparément? Comment peut-on procréer sans contact physique?

Ensuite:

Pour répondre à la question de l'honorable Flavien, il est certain que Confucius aimerait être chez lui, avec les siens mais toutes expériences est profitable malgré le malheur que cela engendre donc Confucius ne peut prétendre être heureux en ces murs mais point malheureux non plus… sachons tirer profit de ce qui nous arrive.

Confucius espère donc que ses honorables collègues de prison sauront pardonner cet absence comme Confucius n'en veut nullement à ses chers Louise et Jacob pour la leur. Confucius pense qu'il est sage celui qui peut pardonner après amande honorable. Confucius vous souhaite de tous, bien prendre soin de vous en espérant vous relire vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repentirs d'un humble sage...   Mer 27 Fév - 23:05

Confucius, sachez que ce n'est as votre absence qui me génait mais plutôt le fait de ne pas savoir si vous alliez bien. i c'est le cas, je suis rassuré et espere que nous allons pouvoir discuter de nouveau et le plus vite possible!

Flavien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repentirs d'un humble sage...   Jeu 28 Fév - 0:41

Confucius s'en veut réellement de cette absence, la curiosité l'a poussé dans le mur et il lui était impossible de communiquer, ni même de se mouvoir. Encore à l'heure actuelle, une bande de soin enveloppe le crâne du sage qui à fort heureusement des médecines pour en soustraire le mal.

Cela étant, comment se porte l'humble Flavien? Comment avez vous passé votre temps depuis que vous-même et Confucius n'avez plus discouru?

Très humblement,
Confucius.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repentirs d'un humble sage...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Repentirs d'un humble sage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mauvais Présage- 6ème présage
» Les fangames de la SAGE 2010
» Peluche sage mais enflammée - Future cercle 14x - PVM
» Ceci n'est qu'un Mauvais Présage [Récit à faire vivre]
» Le sixième et dernier apprenti d'Ansem le Sage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤ Le jeu du Dieu fou ¤* :: Archives des parties de Jeu :: *¤ Troisième partie ¤* :: Flavien / Confucius-
Sauter vers: