*¤ Le jeu du Dieu fou ¤*

Quelques individus, isolés du monde entier par un dieu fou, ne communiquent qu'entre eux, par e-mail. Ils s'éliminent un par un... Qui restera ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Repentirs d'un humble sage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Repentirs d'un humble sage...   Mar 26 Fév - 11:02

Confucius voulait s'excuser de l'absence prolongée de ce dernier. En effet, plusieurs choses l'ont emmené ailleurs. Confucius vous prie de ne pas pousser d'esclandre, il n'est pas parti physiquement, cela lui étant tout aussi impossible qu'à vous mais mentalement, son esprit était ailleurs, hélas pas sur la Voie du karma. À vrai dire, Confucius fut tellement impressionné par ses collègues de mauvaise fortune qu'il a tenu à les retranscrire. La perception objective de l'honorable Alexandre, la fougue du jeune Flavien, la différence passionnante de la douce 24178F, la différence fascinante et scientifiquement enrichissante des deux respectables Jacob et Louise ainsi que la technologie de monsieur Ford.

C'est d'ailleurs cette dernière qui a prolongé d'avantage l'absence de l'humble Confucius. Après avoir lu maintes ouvrages sur la "malformation" dont souffrent les jeunes jumeaux, Confucius s'est intéressé de plus près à l'automobile. Cela étant, le terme siamois ne fut pas d'une grande aide, en mentionnant ce terme à la machine, Confucius s'est retrouvé affublé de deux chats venu du pays du Siam. Chats qui se sont empressés d'agresser le mélodieux rossignol du sage, dépeçant le pauvre volatile au travers de ses barreaux… un véritable massacre. Mais finalement, après s'être fait une raison sur la mort macabre du pauvre oiseau et l'habitude d'être entouré des deux félins, Confucius est parvenu à trouver ce qu'il cherchait dans des ouvrages manuscrits qui nécessitèrent bien une encyclopédie pour expliquer certains termes scientifiques… puis vinrent donc les recherches sur l'automobile.

Contrairement aux siamois tels que Confucius les désirait (soit humain) il a reçu une automobile dans sa pièce, quel engin! Confucius en resta pantois, néanmoins, après une observation minutieuse et lecture de documentation, Confucius prit le risque de s'installer sur le confortable siège de cuir et sans même y comprendre quoique ce soit, Confucius s'est retrouver à grande vitesse dans le mur, du sang maculant le disque servant de direction. Confucius peut certifier qu'une automobile va nettement plus vite qu'un cheval, et les accidents en sont d'autant plus violent. Après être parvenu à se soigner lui-même, après avoir prit un bon repos, Confucius est à présent en mesure de se lever, de manger et de vous donner des nouvelles ainsi que de répondre via ce mail de masse, à tous ceux qui lui furent envoyés… ainsi donc:

Confucius espère que l'honorable Alexandre a pu maintenir la paix de son âme pendant ce temps. Et pour ce qui est de la charmante dame 24178F, votre civilisation étonne sans commune mesure l'humble sage qui malgré tout, est parvenu à mieux comprendre le monde qui est le vôtre, bien que très différent de celui de Confucius. Cela étant, les hommes et les femmes ne se rencontrent pas lors de la visite médicale? Cela est fait séparément? Comment peut-on procréer sans contact physique?

Ensuite:

Pour répondre à la question de l'honorable Flavien, il est certain que Confucius aimerait être chez lui, avec les siens mais toutes expériences est profitable malgré le malheur que cela engendre donc Confucius ne peut prétendre être heureux en ces murs mais point malheureux non plus… sachons tirer profit de ce qui nous arrive.

Confucius espère donc que ses honorables collègues de prison sauront pardonner cet absence comme Confucius n'en veut nullement à ses chers Louise et Jacob pour la leur. Confucius pense qu'il est sage celui qui peut pardonner après amande honorable. Confucius vous souhaite de tous, bien prendre soin de vous en espérant vous relire vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repentirs d'un humble sage...   Mer 27 Fév - 11:46

Cher Confucius,

Quel long message! C'est une très bonne explication pour votre absence, même si cette missive ne m'etait pas adressée personnelement. Je peux par contre voir que vous vous entendez bien avec la plupart de nos compagnons prisonniers. C'est aussi le cas pour moi. Du moins, je ne déteste personne, c'est donc très difficile de voter.

D'ailleurs puisque je parle de vote, j'ai l'impression que beaucoup n'ont pas compris que l'on votait quand on voulait cette semaine. Je le précise donc, sachant que vous avez peut-etre eu suffisement de problèmes d'automobile pour vous préoccuper du vote. Je me demande d'ailleurs comment vous décidez pour qui voter.

Je vous trouve très experimentateur en tout cas. Je ne commande jamais d'objets trop encombrants ou dangereux dans ma pièce, me contentant du strict nécessaire.

Pour répondre a vos questions sur la procréation, je crains de ne pas etre très informée. Non, il n'y a pas de rencontres. Les enfants sont "introduits" dans le ventre des femmes après ce que vous appelez la "visite medicale", par des docteurs et scientifiques spécialisés. Malheureusement, je n'ai pas choisi cette voie professionnelle, je connais donc pas le fonctionnement exact de la naissance.

Au revoir!

24178F
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repentirs d'un humble sage...   Jeu 28 Fév - 0:51

Chère 24178F,

Concernant ce message d'une longueur infinie, Confucius désirait simplement faire au plus vite pour prouver qu'il était toujours de ce monde et vous remercie de la précision pour les votes... Confucius avoue qu'avec cet accident, il n'avait plus vraiment les idées claires et n'a donc pas encore émis son vote qui est, il faut le reconnaître, fort difficile à faire. Confucius apprécie la compagnie de tout un chacun ici, s'enrichissant des dires de chacun, ce qui est fort gratifiant pour l'humble sage qui découvre des civilisations et avancées technologie inimaginables à son époque. Comme cette conception d'introduire un enfant directement dans le ventre de sa mère... Confucius ne peut imaginer dans ses rêves (cauchemars?!) les plus fous, telle opération.

Pour en revenir à l'automobile, Confucius ignorait totalement ce que cela pouvait être et donc fut terriblement surpris de voir une chose si imposante apparaître. Ce monsieur Ford voit les choses en grand pour peu de personnes à mouvoir. Dans une cariole, on peut aisément mettre des dizaines de personnes tandis que dans son automobile, juste 4-5 personnes peuvent y prendre place. QUoiqu'il en soit, le bruit et la vitesse fut impréssionnante, et le choc... Confucius a du rester inconscient un long moment à baigner dans son sang. Mais à présent, cela va mieux, juste un bandage à la tête et au bras, rien de bien grave, d'ici quelques jours il n'y paraitra plus.

Bon, ainsi que vous l'avez suggérer, Confucius va voter. Confucius doit vous avouer que c'est chose difficile et qu'il tâche d'être le plus impartiale possible, il dissémine ses points d'attaque et de défense avec partimonie en tentant de faire le moins de mal possible à ceux qui s'avèrent de meilleures compagnies que les autres, mais le choix se restrinct, bientôt ne restera que ceux que Confucius apprécie et les votes vont donc aller en s'empirant...

Cordialement,
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repentirs d'un humble sage...   Jeu 28 Fév - 11:10

Cher Confucius,

De rien! Beaucoup d'élus m'ont posé des question a propos de ce vote et j'ai moi-meme eu du mal a réaliser ce que signifiait le message du Dieu Fou. Il se moque bien de nous avec ses e-mails cruels et sybillins. Il se gausse dès que l'un d'entre nous est éliminé.... Je le hais et le crains! Comme je désire ne pas être la prochaine a y passer....cette perspective me hante...

Je ne sais pas comment vous donner plus de details sur les enfants. Ils ne sont pas introduits dans le ventre de leur génitrice quand ils sont trop grands: je crois que ce ne sont que des oeufs ou quelque chose de cette taille. Ainsi, ce n'est pas douloureux et plus pratique. Ils grandissent dans le ventre de la femme. Je me suis souvent demandée pourquoi on ne les faisait pas grandir en laboratoire jusqu'a leur naissance mais il parait que c'est de la biologie: c'est impossible. Quel mystère que l'être humain, non?

J'espère que vos blessures ne sont pas trop graves maintenant et que vous ne souffrez pas trop. Il va falloir vous montrer plus prudent bien que je ne sois pas sure que l'on puisse mourir ici sans "l'autorisation" du Dieu.

Pour moi aussi, le vote est de plus en plus difficile. Je vais voter pour ceux qui me repondent le moins, je pense, comme d'habitude.

A bientot!

24178F
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repentirs d'un humble sage...   Ven 29 Fév - 3:41

Très chère 24178F,

Confucius salue toujours humblement la sagesse d'esprit dont vous faites preuve. Parlez avec vous est un enchantement pour le sage qui attend chaque jour ardement un message de votre part. Confucius aime les gens qui ont de la verve et qui en plus, savent en user. Combien d'hommes parlent sans savoir?! Tandis que vos réponses sont toujours très claires et réfléchies... c'est sûrement cela qui pousse Confucius a toujours vouloir en savoir plus sur votre compte.

Concernant les votes, Confucius ne pense pas voir votre personne se faire éliminer, bien qu'il n'ai pas la science infuse, Confucius vous voit dans les dernières personnes à rester.... peut-être parce que vous êtes, avec Louise, la seule femme restante et que les hommes se doivent de proteger les femmes?! Confucius l'ignore mais pour le sage, c'est votre maturité qui l'a empêché de voté trop contre vous. Et en disant trop, c'est parce que dans une idée déquité, Confucius vote pour tout le monde sans exception vu le nombre restrinct que nous sommes de plus en plus. Mais comme vous-même, Confucius vote massivement pour ceux qui lui parlent peu ou parlent pour presque brasser de l'air, de simples paroles pour montrer qu'ils sont là mais sans le moindre semblant d'intérêt pour ce qui se passe aux alentours.

Dans notre condition, Confucius pense que de long discours enrichissant son meilleurs que de simple salutation de courtoisie, nous devons nous soutenir mutuellement pour que, jusqu'au dernier jour, nous avancions sans trop de crainte bien que de finir ici dans 'dieu sait quel état' n'enchante personne, pas même le sage qui tient malgré tout à rester fier et solide pour soutenir ses amis de mauvaise fortune. Mais n'ayez crainte, l'humble Confucius qui pourtant ne croit pas au divin, à l'intuition que vous n'allez pas partir de si tôt.

Il est à présent l'heure pour Confucius de panser ses plaies qui cictrisent fort bien et le font de moins en moins souffrir. Et puis, les deux jumeaux félins qui me tiennent compagnie réclament également leur pitence donc si Confucius veut le silence, autant les satisfaire.

Prenez soin de vous,
Confucius qui vous salue humblement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repentirs d'un humble sage...   Ven 29 Fév - 9:18

Cher Confucius,

Je vous remercie de vos compliments. Je n'ecris que dans le but d'être lue et comprise. Je m'efforce donc de m'exprimer assez clairement. Cela me semble naturel mais il est vrai que j'ai déja recu des messages assez confus (je me demande si ce mot vient de votre nom, tiens...).

Vos prédictions me rassurent. Comme vous le dites, vous n'avez pas la science infuse mais vous êtes tout de même un sage et je vous fais confiance pour ce qui est de deviner le futur. Vous ne pouvez qu'être meilleur que moi a ce petit jeu. Vous dites que Louise et moi sommes les seules femmes restantes mais il n'y en a jamais eu d'autres. De plus, Louise partage son corps avec un homme! On dirait que le Dieu a choisi ses élus un peu plus du coté masculin.

Je suis tout a fait d'accord avec votre vision des choses. les longs mails remplis de reflexion me reconfortent plus que quelques politesses. Flavien ne m'écrit que des messages courts, mais ils peuvent être interessants, je le secoue donc de temps en temps.

Je dois vous avouer que mon premier vote était majoritairement dirigé contre vous, puisque vous ne m'avez pas adressé la parole pendant la première semaine. Maintenant que nous avons une vraie conversation, je suis heureuse que mon vote n'ai pas "marché".

Au plaisir de recevoir votre prochain mail,

24178F
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repentirs d'un humble sage...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Repentirs d'un humble sage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mauvais Présage- 6ème présage
» Les fangames de la SAGE 2010
» Peluche sage mais enflammée - Future cercle 14x - PVM
» Ceci n'est qu'un Mauvais Présage [Récit à faire vivre]
» Le sixième et dernier apprenti d'Ansem le Sage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤ Le jeu du Dieu fou ¤* :: Archives des parties de Jeu :: *¤ Troisième partie ¤* :: 24178F / Confucius-
Sauter vers: