*¤ Le jeu du Dieu fou ¤*

Quelques individus, isolés du monde entier par un dieu fou, ne communiquent qu'entre eux, par e-mail. Ils s'éliminent un par un... Qui restera ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Lun 1 Fév - 9:30

Estimé destinataire, je me suis éveillé ce matin dans une pièce vide avec au sol une machine qui portait un message affiché derrière ce qui ressemble à une dalle de verre de fine épaisseur.

Ce billet m'a appris ce qui m'arrivait et m'indiquait comment utiliser la
machine pour en envoyer d'autres, car je pense avoir compris que je n'étais pas seul céans.

Si vous êtes dans le même cas que moi, et si vous lisez cette missive, pourriez-vous obligeamment me répondre ci-devant ?

Je vous salue.

Poquelin


Dernière édition par Jean-Baptiste Poquelin le Mar 2 Fév - 6:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Mar 2 Fév - 1:28

Si vous êtes une illusion, vous avez au moins le mérite de respecter les règles de la courtoisie. j'essaierai d'en faire autant...

Messire, par la présente, je vous confirme que j'ai bien reçu ce billet de votre part. Je me nomme goupil, du moins dans la bouche des hommes, et suis enchanté de faire votre connaissance, si relative soit elle en ces circonstances.
Je puis donc vous appeler par le nom de Poquelin ?

Cet objet qui me permet de transformer mes pensées en lettres intangibles et pourtant visibles est bien curieuse. il m'a fallu un peu de temps pour m'y exercer mais je crois à présent m'y entendre assez bien.

Je m'interroge toujours sur la façon dont la chose a pu parcourir l'espace et traverser les cloisons de ma cellule...
Hum, ces fils que j'ai tenté de mordiller n'y sont peut être pas étrangers. J'ai senti l'intense énergie qui les parcourt dans une brève secousse qui m'a définitivement réveillé !
Je vais de ce pas tenter d'éclaircir de nouveaux mystères.

Je vous souhaite la bonne journée Messire Poquelin !


Goupil


Dernière édition par Goupil le Mer 10 Fév - 4:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Mar 2 Fév - 5:45

"Mordiller" ? Ventre Saint Gris, que dites-vous là ?

Et qu'est-ce donc que ce nom étrange ? Auriez-vous une explication sur la ou les raisons qui ont poussé Madame votre Mère et Monsieur votre Père de vous prénommer ainsi ?

Voilà qui est fort étonnant.

Daignez combler ma soif de savoir et veuillez pardonner ma curiosité si elle vous appert déplacée.

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Mar 2 Fév - 6:41

Vos interrogations sont ma foi fort légitimes Messire Poquelin.
J'ai omis de préciser une évidence qui ne peut l'être que pour moi.

Goupil est le nom que je m'attribue lorsque j'ai à me présenter au yeux des hommes.
Voyez vous, je suis Goupil et suis un goupil tout à la fois.

J'ose espérer que cela ne vous semble pas trop dérangeant de discuter avec un individu de mon espèce car il n'est rien que je veuille ou puisse faire pour y remédier !


Goupil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Mar 2 Fév - 10:41

Cher Monsieur Goupil, peut-être avez-vous reçu un coup pendant votre enlèvement. Vos propos sont étranges. Vous parlez comme si vous vous considériez animal, il me semble.

Reprenez-vous, que Dieu. Que puis-je vous dire pour vous aider ?

Avez-vous utilisé la machine étrange pour faire venir de la nourriture et décorer votre cellule ?

Que faisiez-vous hier, avant de vous retrouver céans ?

Parlez-moi de vous, je vous en prie. Je crains pour votre mental.

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Mer 3 Fév - 6:57

Un homme appartient au règne animal. Il est le seul à faire la distinction comme pour s'accorder un statut, croire que cela pourrait l'élever au dessus de ses instincts.

Quant à moi, j'appartiens en effet à la faune mais non en tant qu'homme. Je suis bien un goupil, ne vous en déplaise Messire.

N'ayez crainte et ne vous sentez pas insulté, je sens la sollicitude que vous éprouvez à mon endroit. Je vous remercie de votre inquiétude à propos de ma santé mentale présumée en péril. C'est un noble penchant de votre nature que vous exprimez là.

Je ne sais pas si ma réponse sera en mesure de vous rassurer ou vous tourmentera plus encore. Si seulement vous pouviez me voir, vous auriez moyen de lever tout doute.
Il vous faudra donc composer avec le fait que je sois un goupil (ce que je crois) ou un humain atteint d'une folie incurable, celle de se prendre pour un renard (ce que vous semblez croire).

En définitive, quelle différence cela fait-il dans notre contexte ? Si je n'ai pas tous les jours l'occasion de manier votre langue, j'espère me faire comprendre. Ces mots sont corrects non ? Ces mots sont les moyens de vous faire parvenir mes émotions et pensées. Vous semblent-elles à ce point absurdes, obscures ou déraisonnables ?

Oui, comme je le disais à une de nos compagnes dans l'infortune plus tôt, je me suis permis quelques aménagements. Imaginez un petit coin de forêt, une vieille souche de chêne comme refuge et un lierre envahissant toutes les parois de la pièce, vous ne serez pas loin de l'atmosphère qui règne dans ma cellule.

Goupil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Mer 3 Fév - 7:10

Messire Goupil, me voilà bien marri.

En effet, vos propos montrent de toute évidence une altération de votre esprit.

L'ennui, c'est que d'en parler franchement peut vous contrarier au point d'avoir une crise épileptique ou de goutte ce que je ne vous souhaite certes pas.

Procédons donc différemment.

Pourquoi cet attrait pour les renards, vous êtes chasseur ?

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Jeu 4 Fév - 2:25

Messire Poquelin,

Je m'adonne à la chasse pour me nourrir comme tout renard le fait. A l'occasion, je mange quelques baies mais ce serait insuffisant pour me garder en bonne santé.
Je goûte particulièrement les lapins et à l'occasion j'aime à chaparder une poule bien grasse dans les fermes des humains.

La réponse n'est pas de nature à vous rassurer je présume ?

Il faudra peut être procéder encore différemment...
Je ne sais pas. Qu'en dites vous ?
Je note toutefois que je ne suis pas la créature la plus étrange qui hante ces lieux.
Si vous avez parlé à Grand Schtroumpf par exemple, cela a certainement provoqué une autre poussée d'inquiétude et de scepticisme...

Croyez vous que derrière chaque cas se trouve un malheureux homme qui a perdu l'esprit ?

Les propriétés extraordinaires de la machine mise à notre dispostion qui peut créer beaucoup de choses ou du moins des illusions convaincantes pour les sens devrait vous inviter à vous ouvrir à de nouvelles possibilités, de nouvelles explications à envisager. Ne croyez vous pas ?

Au plaisir Messire Poquelin !


Goupil


Dernière édition par Goupil le Jeu 4 Fév - 8:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Jeu 4 Fév - 8:07

Grand merci Messire Goupil, pour ces informations.

A mon tour.

Mon nom est Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière. Je suis compositeur de comédies théâtrales pour notre Majesté le Roy Louis le Quatorzième depuis peu.

Auparavant, j'animais une troupe itinérante, spécialisée dans la tragédie.

Monsieur, le frère du Roy (mais dois-je le rappeler) m'ayant très miséricordieusement fait l'honneur d'apprécier notre travail, m'a pris sous sa protection et me voici saltimbanque.

Sinon, que dire d'autre ? Je suis célibataire, j'ai 25 ans et j'aime les femmes, si possible plus âgées que moi. Elles ont une sagesse dans l'amour qui me ravit, j'avoue.

Mais nous nous connaissons à peine, et je me laisse parler intimement. Pardonnez-moi.

Racontez-vous maintenant. Que faisiez-vous avant de vous éveiller céans ?

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Jeu 4 Fév - 8:34

Messire Poquelin,

Si vous le permettez, je vous appellerai donc à présent Molière.

Que j'aime la comédie ! Vous rivalisez d'astuce avec les renards lorsque vous pratiquez cet art. Je vous félicite pour vos prouesses.

Pour ma part, je suis un jeune renard. Je n'ai encore ni compagne ni progéniture. Cela me désole car la saison des amours approchait et c'était l'année où j'allais me mettre à chercher une renarde. Je crains que cette rencontre, je n'aurai plus jamais l'occasion de la faire. Ah... C'est un triste sort mon cher Molière lorsque le plus délicieux des fruits vous est ravi sous le museau au dernier instant !

Je parcourais librement la forêt et me voilà prisonnier de chaînes invisibles.
Je serai prêt à me ronger une patte pour échapper à ce piège si seulement cela pouvait me sortir de ce trou...


Goupil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Ven 5 Fév - 9:03

Je vois.

Il me semble qu'il vous faudrait une thérapie car vous semblez loin d'être un malade imaginaire (tiens, c'est un bon titre pour ma prochaine pièce, ça).

Je vous propose la réflexion suivante :

Un animal est-il doué de parole ?
réponse : non
Seul l'homme est doué de parole, car pour parler il faut une intelligence qui appréhende les concepts qu'elle perçoit et leur attribue des noms. Mais l'animal n'a pas d'intelligence, il ne raisonne pas. Il a un instinct et le suit.

Or, vous parlez, ou du moins vous écrivez ce que votre esprit vous propose conceptuellement, donc vous n'êtes pas un animal.

Alors, pourquoi le dire ?

Deux possibilités s'offrent à vous : "l'incohérence de l'esprit" c'est-à-dire le délire, et "l'affabulation".

Vos propos sont très cohérents et vos réponses sensées, je rejette donc, si vous me le permettez, la première hypothèse.

Reste la seconde. Pourquoi voudriez-vous me faire croire que vous êtes de la gent animale ?

Avez-vous eu ce même langage avec nos autres compagnons d'infortune ?

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Lun 8 Fév - 6:19

Messire Molière,

Je ne suis pas doué de parole. Mon larynx ne peut reproduire la gamme variée de sons dont vous êtes capables naturellement. Je suis par contre doué de la faculté de raisonner et d'apprendre de manière instinctive. Je suis navré si cela viole votre approche de l'intelligence capable de conceptualiser et de nommer.

Suivre son instinct est une possibilité. L'Homme apprend à l'ignorer... J'oserais dire que le renard le suit, l'accompagne et parvient même parfois à le précéder dans la marche !

Vous avez raison : j'écris. De façon laborieuse car vos instruments sont peu adaptés à ma morphologie mais cela n'est pas impossible.

J'appartiens à la gent animale tout comme vous mon cher ! J'ai étudié votre espèce, elle présente indéniablement les traits propres au règne animal selon les classifications que vos savants ont eux même établi. Il me semble que vous faites une distinction avec les autres animaux pour affirmer une certaine supériorité, un détachement de la nature dont vous êtes les créatures.

Dans tous les cas, libre à vous de me considérer comme bon vous semble ! Nous nous accordons sur le fait que je suis doté d'un esprit qui raisonne et conceptualise. C'est suffisant pour moi et pour que nous échangions en toute amitiés des pensées et des émotions.

Pour répondre à votre question, oui je tiens bien le même langage à nos ami(e)s. Ils ne m'en tiennent guère rigueur ou expriment des doutes moins vifs. Ne vous méprenez pas, je respecte vos doutes. Le doute est le point de départ idéal, pour ne pas dire nécessaire, d'une réflexion juteuse mais ce serait aussi un fruit bien amer si c'est tout ce qu'on obtient de celle-ci...

A bientôt cher ami Molière

Goupil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Lun 8 Fév - 6:32

Goupil a écrit:
Il me semble que vous faites une distinction avec les autres animaux pour affirmer une certaine supériorité, un détachement de la nature dont vous êtes les créatures.
Ciel, cher Damoiseau, que me dites-vous là ? Supériorité ? Moi ? certes non, je ne vois pas au nom de quoi je pourrais affirmer une quelconque supériorité. Il y a méprise.

Ensuite un détachement de la nature ? Moi ? Mon Dieu comme c'est loin de mes pensées. La nature est la seule chose que l'homme ne peut changer, et c'est tant mieux.

Enfin, les hommes créatures de la nature ? Non. Je pense que c'est le Seigneur Dieu qui a créé la nature au sens terrestre, l'Eden, et qui a mis les hommes dedans.

Que de méprises causées par ma mauvaise communication.

M'en voilà bien marri.

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Lun 8 Fév - 8:23

Messire Molière,

Ne vous tourmentez point ! Certains de mes mots n'étaient pas les plus justes et j'ai aussi pris une liberté d'interprétation telle qu'elle m'a conduit à certaines erreurs.

Rien de dramatique puisque rien n'efface mieux des paroles que d'autres paroles.
Vos précisions ont nuancé le propos initial et me font voir avec plus de clarté le fond de votre pensée autrefois trouble.

Vous êtes nombreux parmi mes compagnons de cellule à faire référence à Dieu ou un Être unique. Je ne savais pas à quel point cette croyance était répandue parmi les hommes. Toutefois, le concept semble fortement discuté entre vous et difficile à bien cerner. Il faut dire qu'il en impose ! (qu'il s'avère fondé ou non)
J'aimerais vous voir développer plus la question à l'avenir que je puisse me faire quelque idée de cela.



Goupil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Mar 9 Fév - 8:11

Cher Messire Goupil,

Vos propos sont du plus haut intérêt pour moi, car la quête de l'absolu est une de mes passions, voyez-vous.

L'Etre unique est, je pense, notre origine et notre fin. Je crois que Dame Code s'intéresse à ce sujet aussi.

De plus, je sais que Dame Myrdiade n'en est pas loin également car elle aime la nature, et la nature est création de Dieu, et non des hommes, donc en deux mots j'ai l'impression que nous sommes quatre à avoir une convergence d'intérêts intellectuels qui s'avère passionnante.

Seul Messire Balais se démarque quelque peu. Il ne dit rien de lui, il ne parle que par questions. Avez-vous remarqué ?

Je vous laisse, car je crois savoir que vous allez recevoir la visite de quelqu'un (qui me l'a confié !)

Votre dévoué,

Poquelin
Cliquer ici pour voir la décoration de ma cellule
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Sam 13 Fév - 8:03

Messire Molière !

Je vous glisse ce billet crépusculaire pour vous signifier que je ne vous oublie point.

Vous me pardonnerez sans doute... Je fus hôte puis invité. Je voulais profiter de cette merveilleuse opportunité qui nous était offerte de se visiter entre voisins.

Je dois avouer que cela m'a fait grand bien de pouvoir sentir, par les seuls sens que la nature nous octroie, la présence de nos amies et compagnes d'infortune.

Je crois savoir aussi que vous avez de même usé de cette possibilité. Je vous en félicite.

Il est vrai qu'il existe une espèce de convergence d'intérêts intellectuels et oserais je dire spirituels entre 4 d'entre nous.

Balais est un être étrange mais à force d'apporter des pistes de réflexions à ses nombreuses questions, le brouillard semble se lever peu à peu. Il est en quête de lui même... Noble quête que celle là, je suis sûr que vous en conviendrez !

A bientôt cher ami

Goupil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Lun 15 Fév - 1:18

Cher Goupil, j'ai eu des confidences de Dame Mydriade, vous appartenez bien à la gent animale. Le Seigneur Dieu vous a donc gratifié d'un don spécial pour pouvoir communiquer avec nous. J'en suis bien aise.

Je crois qu'elle va vous convier à venir tous deux me rendre visite.

J'attends ce moment avec impatience. La fréquentation des animaux ne peut être que bénéfique car vous avez l'instinct que nous les humains n'avons pas, et vous ne connaissez pas le mal que nous connaissons...

A tout bientôt donc !

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Jeu 18 Fév - 4:10

Messire Molière,

Si pareille invitation je reçois, ma réponse ne pourra qu'être positive.

Je me trouve soulagé que vous acceptiez d'admettre la nature de ma condition animale.

Vous avez également cet instinct, vous n'êtes pas si différents. Simplement, vous ne savez plus l'écouter comme il convient. Vous y êtes sourds à force de l'étouffer ou vous lui en demandez trop.

Le mal ? Oui, c'est une notion absolument humaine je crois. Tout comme le bien... Cette distinction m'est étrangère. Je connais le naturel et ce qui semble s'y opposer, guère plus...

A très bientôt j'espère pour de longues discussions, Messire Molière.


Goupil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Ven 19 Fév - 6:49

Merci Gentilhomme, ou dois-je dire maintenant Gentil Goupil ?

J'attends donc la réponse de Dame Mydriade et je vous recontacte prestement.

Poquelin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Jeu 25 Fév - 4:02

Ah Messire Molière, c'est terrible !

Mydriade nous a quitté brutalement, il y a quelques jours et nous voilà à nouveau consignés dans nos quartiers. Nous n'aurons donc pas la chance de nous rencontrer à trois ou en face à face.

Gentil Goupil me paraît très plaisant à l'oreille. Si cela vous agrée aussi, appelez moi donc ainsi.

Qu'allons nous devenir ? Telle est la question que je me pose.

J'espère que vous allez aussi bien qu'au début de notre captivité. Vous avez fait preuve d'une grande clarté d'esprit et de calme depuis que vous êtes ici.

J'ai grande hâte de recevoir une réponse de votre part pour me réconforter sur la question.


Goupil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   Jeu 25 Fév - 4:13

Cher Gentil Goupil,

Les desseins du Seigneur sont impénétrables, mais je suis sûr qu'Il ne veut que notre bien. Nous passons par une période de tests, c'est certain. Armons-nous donc de courage et continuons nos entretiens.

Oui, Dame Mydriade nous a quittés, mais est-ce parce qu'elle communiquait peu, à vrai dire ? Je ne sais.

J'ai une longue conversation philosophique avec Dame Code (qui m'a révélé son vrai prénom, soit dit en passant) sur le devenir de l'homme après sa mort.

Avez-vous, parmi la gent animale, une idée de la chose ? Plus exactement de votre devenir à vous ?

Bien chaleureusement,

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Holà, Messire Goupil, recevez-vous cette missive ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un petit rendez vous cette semaine??
» Connaissez vous ce jeu Adventure Island II sur Gameboy
» comment jouez-vous cette main et pourquoi?
» [Résolu] narga : nouvelles faiblesses ?
» 2000pts - Ulthwé - Comment qualifieriez-vous cette liste?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤ Le jeu du Dieu fou ¤* :: Archives des parties de Jeu :: *¤ Huitième partie ¤* :: Jean-Baptiste Poquelin / Goupil-
Sauter vers: