*¤ Le jeu du Dieu fou ¤*

Quelques individus, isolés du monde entier par un dieu fou, ne communiquent qu'entre eux, par e-mail. Ils s'éliminent un par un... Qui restera ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Lun 1 Fév - 9:30

Estimé destinataire, je me suis éveillé ce matin dans une pièce vide avec au sol une machine qui portait un message affiché derrière ce qui ressemble à une dalle de verre de fine épaisseur.

Ce billet m'a appris ce qui m'arrivait et m'indiquait comment utiliser la
machine pour en envoyer d'autres, car je pense avoir compris que je n'étais pas seul céans.

Si vous êtes dans le même cas que moi, et si vous lisez cette missive, pourriez-vous obligeamment me répondre ci-devant ?

Je vous salue.

Poquelin


Dernière édition par Jean-Baptiste Poquelin le Mar 2 Fév - 6:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Lun 1 Fév - 10:34

Ha Poque!

Je te reçois, je te réponds. Avec moi, c'est action/réaction. Je ne vais te laisser languir, zéro stress. De plus, si je puis me permettre, tu m'as l'air d'un type intéressant. Un peu circonflexe mais ha! on ne peut pas toujours tout avoir. Tu fais de grandes phrases qui partent dans tous les sens, et moi, mine de rien, je te comprend, je réponds, je...

Jean-Baptiste Poquelin. Ce nom ne m'est pas tout à fait inconnu. Combien de nom peut-on entendre dans une vie, à ton avis? Un million? Je ne sais pas estimer.

Moi aussi j'ai une machine, et je m'en sers, comme tu peux le voir. Il y a de la place ici, je peux m'étirer, bouger, courir presque.

C'est trop blanc par contre.

Ha!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Mar 2 Fév - 6:05

Cher Monsieur ou chère Madame, pardonnez-moi, je n'ai su faire la distinction.

Je suis bien aise de votre réponse, et flatté d'apprendre que vous avez entendu parler de moi. Fréquentez-vous la Cour du Roy ? Depuis que Monsieur a remarqué notre modeste troupe et surtout m'a poussé à abandonner la tragédie pour la comédie, il est vrai que nous rencontrons quelques menus succès (et je m'amuse beaucoup).

Avez-vous vu notre dernière composition, le Docteur Amoureux ? L'assemblée semble avoir bien ri.

Au plaisir de vous lire, Cher interlocuteur.

Poquelin, dit Molière
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Mar 2 Fév - 6:19

Ha!

Molière, ben oui, c'est ça bien sûr! Ton nom me disait quelque chose brave homme, c'est que toi aussi, comme le Grand Schtroumpf, tu sors de mon enfance. Sauf que tu es réel, toi, je crois. Difficile de faire la distinction, tu es si vieux. Moi, je t'ai lu, il y a quelques années, maintenant, je ne lis plus, je...

Du succès, ça je veux bien te croire. Car du talent, tu en as, et tu es célèbre, toujours aujourd'hui. C'est fou. Bon, tu n'es pas forcément modeste mais si on ne se vend pas, qui le fera à notre place, hein? Je me vante souvent moi-même.

Une question, mon brave Poquelin, es-tu perverti? Car il semblerait que nous soyons peu d'humains ici. J'en suis, bien sûr, je suis profondément humain, bien que différente de toi sous bien des aspects. Mais les humains sont pervertis, j'en suis persuadée. Es-tu de ceux qui ne croient pas en la vie après la mort?

Ha! Je t'ennuie sans doute avec mes questions, et ce n'est pas mon but, car tu sembles être un homme intègre. Cependant je suis curieuse, aussi...tu m'excuseras.

A bientôt!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Mar 2 Fév - 6:33

Chère Madame, je suis bien aise de recevoir si vite de vos nouvelles !

Perverti, Ciel, je ne sais pas. J'avoue honteusement avoir eu une liaison passionnée avec la femme de l'un de mes bienfaiteurs qui m'avait convié en sa demeure pour enseigner l'art dramatique à l'une de ses filles (très jeune) et Cupidon m'a chu dessus sans prévenir. Ce fut horrible car nous devions nous cacher jusqu'à ce que mon Maître nous découvrit en écoutant derrière la porte de ma chambrette. Bon, je ne souhaite pas conter plus avant cette affaire.

De plus, son intention n'était pas droite, car en effet c'était lui qui souhaitait mes modestes cours pour avouer poétiquement sa flamme à une autre. Le trompeur fut trompé.

Heureusement que le Maître n'était pas une fine lame, sinon j'aurais été contraint de le voir souhaiter venger son honneur à l'épée.

Parlons plutôt de vous, Madame, que faisiez-vous avant de vous retrouver céans ?

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Mar 2 Fév - 8:11

Ha!

Évite le le "madame" si tu veux bien, mon bon Molière. Je ne suis pas mariée et ne compte pas le devenir. D'ailleurs, tout ce que vous dites m'est un peu étranger, puisque je n'ai jamais connu l'amour. J'ai aimé ma mère, ça, oui! Beaucoup. Mais les autres, non. J'aime aussi l'Être Unique mais je parlerais plus de dévotion à son égard.

T'as pas de chance je trouve. Tu as vu? J'exprime de la compassion envers un autre être humain. Je m'épate. Ta vie est tout de même excitante. Tromperies, secrets, passions, danger. Et Théâtre! Ah, si j'étais n'importe quel homme, j'aimerais beaucoup être à ta place. Mais je ne dois pas me détourner de ce que je suis et de ce que je dois devenir.

Car avant d'être ici, éloignée de tous, je cherchais avec mes Camarades à échapper à ce monde. Dépasser ma condition d'humain sale et souillée pour devenir autre. Un ange? Je ne sais pas, je n'y suis pas encore parvenue...il faut beaucoup de temps et d'efforts, peut-être toute une vie.

N'est-ce pas un but honorable?

Ha!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Mar 2 Fév - 10:35

Chère Code, (je puis vous dénommer ainsi ?)

Vos propos sont bien empreints de mélancolie... Je ne sais comment vous consoler.

L'amour. Tout un sujet. Je crois qu'il y a plusieurs amours :

Le physique ou sensible sexué (Plaisir d'amour - ne dure qu'un instant, - chagrin d'amour - dure toute la vi-i-e) qui malheureusement ne semble concerner que les hommes, mais je passe

Le sentimental, envers ses parents, envers ses enfants, envers sa fratrie si rien ne l'a altéré

Le spirituel. Mes parents m'ont appris à aimer Dieu dès mon enfance, c'est pourquoi j'ai du mal à comprendre ce qui se passe. Dieu est notre Père, comment nous voudrait-Il du mal ? Qu'est cette affaire d'élimination ?

Le philosophique : j'aime le beau, le bien, etc.

Le sensible non sexué : j'aime voir un coucher de soleil quand il y a des nuages et que l'astre du jour apparaît soudain par dessous.

Le gustatif : j'aime les cookies, ces petits gâteaux anglais, mais peut-être ne les connaissez-vous pas.

Et je suis sûr qu'en cherchant bien, nous en trouverions d'autres.

Voyez ?

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Mar 2 Fév - 11:39

Ha Molière!

Tout ce que dis est vrai, je suis impressionnée. Merci de ton attention, mais je suis certaine que ma mélancolie n'est que passagère. Après tout, j'ai toutes les raisons d'être heureuses ici. Nul danger ne me guette.
Parlons de l'amour puisque le sujet est lancé.

Le premier que tu nommes devrait, je pense, être séparé entre deux sous catégories:
-L'amour physique: nous nous devons de le pratiquer pour assurer la survie de notre espèce.
-L'attirance: il faut l'éviter, c'est une forme d'amour qui nous détourne de l'Être Unique.

Je suis tout à fait d'accord avec les deux suivants. Ma mère m'a tout donné, et elle m'a conduit vers mon destin. C'est un amour qui ne pourra jamais s'éteindre.

Ensuite, je ne te suis plus. Aimer le beau, le coucher de soleil ou les gâteaux, ce n'est pas de l'amour, encore moins de l'Amour. C'est du plaisir ou un divertissement. Ce n'est pas comparable avec le reste des choses que tu as citées.
Pourtant, enfant, j'adorais les cookies, j'en mangeais par douzaines. J'avais toujours un paquet de biscuits caché entre le mur et mon sommier pour les soirs, ayant désobéi, j'étais privée de dîner. J'en commanderais bien un à la machine mais je dois m'abstenir. Il n'est pas bon de retomber dans l'enfance ou de s'apitoyer sur soi-même.

Ah! Et l'amour de soi? Cela existe-t-il? Tu as surement un avis sur la question, Poque, j'attends ta réponse avec impatience.

À demain!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Jeu 4 Fév - 8:11

L'amour de soi s'appelle l'estime, je pense. Elle permet de survivre et donc de se conserver dans l'être. Lorsqu'elle disparait, elle conduit au suicide.

Mais je me rends soudain compte que je ne me suis pas présenté.

Mon nom est donc Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière. Je suis compositeur de comédies théâtrales pour notre Majesté le Roy Louis le Quatorzième depuis peu.

Auparavant, j'animais une troupe itinérante, spécialisée dans la tragédie.

Monsieur, le frère du Roy (mais dois-je le rappeler) m'ayant très miséricordieusement fait l'honneur d'apprécier notre travail, m'a pris sous sa protection et me voici saltimbanque.

Sinon, que dire d'autre ? Je suis célibataire, j'ai 25 ans et j'aime les femmes, si possible plus âgées que moi. Elles ont une sagesse dans l'amour qui me ravit, j'avoue.

Mais nous nous connaissons à peine, et je me laisse parler intimement. Pardonnez-moi.

Racontez-vous maintenant. Que faisiez-vous avant de vous éveiller céans ?

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Jeu 4 Fév - 10:13

Ha cher Poquelin!

Tu en connais un rayon sur l'amour dis-moi. Selon, il est plus important d'avoir assez d'amour pour soi, de l'estime comme tu dis, que de trop d'affection pour les autres. Tu vas penser que je suis égocentrique ou complètement narcissique. Pas du tout. Simplement, il faut se méfier de autres pour ne pas tomber dans le piège d'un amour qui nous enfermerait.

Et tu es un comédien! Je ne connais aucun comédien et je n'ai jamais vu qu'une seule pièce de théâtre, lorsque j'étais toute jeune. Comment se passe ton métier, dis-moi? As-tu déjà rencontré ce Roi? Il est célèbre dans nos livres d'Histoire, mais pas forcément en bien. Il me semble avoir entendu dire qu'il n'était pas très pieux, ce qui est déplorable pour un Roi qui montre l'exemple à toute une nation. Est-ce vrai?

J'avoue être un peu troublée par tes paroles, je n'ai pas l'habitude d'un telle manque de pudeur. Seulement je serais franche, c'est intéressant. Tu n'es pas pur, cela me semble évident, mais tu ne me parais pas non plus être perverti. Il y a encore de l'espoir pour toi, Molière, réjouis-toi!

Avant de me retrouver ici au calme, je travaillais dur à l'élévation de mon âme, en compagnie de mes camarades. Mais l'imparfait n'est pas de mesure ici, car j'y travaille toujours. Seulement, je suis seule.

Ha!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Ven 5 Fév - 8:55

Et comment Gente Dame, travailliez-vous à l'élévation de votre âme ?

Que voilà une belle occupation !

En effet, le Seigneur de l'Univers nous jugera sur les efforts que nous aurons essayé de faire pour nourrir notre âme de sa parole.

Je crois quant à moi que - étant tout puissant - il saura si notre conscience était droite lorsque nous avons agit pendant notre vie terrestre, ce qui est bien le plus important, n'est-ce pas ?

Faire le bien et éviter le mal est la loi qu'il a gravée dans nos coeurs, mais malheureusement soit nous l'ignorons soit nous l'oublions.

Je préfère éviter de parler de ceux qui la combattent au nom d'un libertarisme animal ridicule.

Qu'en pensez-vous ?

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Sam 6 Fév - 1:18

Ha!

J'élève mon âme en suivant les enseignements qui m'ont été transmis par ma mère et la Communauté. Comme tu le dis si bien, l'Être Unique nous jugera bien si nous avons suivi sa parole. Et que dit-il? Que nous devons essayer de le rejoindre et de devenir comme lui. Pour y parvenir, il faut y consacrer sa vie et tous ses efforts.

Bien sur il vaut mieux vivre une vie paisible et vertueuse que de sombrer dans le vice mais je pense que cela ne suffit pas. Il faut activement chercher le Divin. As-tu déjà essayé d'abandonner tes activités pour vivre spirituellement?

Je connais déjà la réponse, célèbre comme tu es. Je me demande si le fait que je te rencontre maintenant peut changer ton futur, c'est à dire mon passé. Puis-je avoir une influence sur ce que tu es réellement? Cette idée me plait...

Mais dis-moi, qu'est ce que le "libertarisme animal"? Je ne suis pas sure de te suivre...

Ha!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Sam 6 Fév - 11:11

Pour ce qui est de vivre spirituellement de temps en temps, hormis les célébrations bien sûr, j'essaie de me retirer dans un couvent pour y pleurer mes péchés régulièrement, comme le publicain de la Bonne Nouvelle, qui restait au fond du temple sans oser lever les yeux vers le Saint des Saints, et qui répétait : "Seigneur ai pitié du pécheur que je suis". Et puis quand je ressors, je me sens soulagé d'avoir été écouté, même si je n'entends rien, naturellement. Je ne suis pas Dame Thérèse d'Avila.

Au sujet de Dame Thérèse d'Avila, j'ai lu récemment une anecdote fantastique. Le Seigneur Dieu lui parlait d'homme à homme, ou presque, si vous me comprenez. Un jour, il lui dit : "Fais toujours tout ce que te dira ton nouveau confesseur, même si tu ne comprends pas, mais n'oublie pas de faire aussi oraison aux temps prévus par la règle que tu as réformée". Le confesseur en question, qui ne connaissait pas Thérèse, lui dit un jour que ses voix venaient du diable et qu'elle devait cesser de faire oraison pendant un temps pour voir ce qui se passerait (on ne voit pas bien le rapport à première vue, mais c'est ainsi que l'anecdote est narrée). Thérèse d'Avila se plaignit au Seigneur Dieu, et Dieu lui aurait répondu : "Fais ce qu'il te dit, puisque c'est ce que moi je t'ai demandé, mais il me le paiera..."

Pour ce qui est du libertarisme animal, il se résume au concept suivant : j'aime le plaisir vénérien, le plaisir vénérien est - selon notre sainte doctrine catholique - l'accompagnement naturel de la relation entre un homme et une femme mariés, or je souhaite en profiter en dehors du mariage (et pourquoi pas avec une personne du même sexe que moi) mais cela m'est interdit par la "morale chrétienne", donc je refuse la morale chrétienne. Libertarisme car comportement libertaire (mauvaise utilisation de sa liberté) et animal car il me permet d'assouvir des pulsions de la bête qui est cachée en moi mais qui doit pourtant rester obéissante à mon esprit.

Le grand Apôtre Saint Paul ne disait-il pas : "il y a en moi une loi de la chair qui s'oppose à la loi de mon esprit, et qui me donne sans cesse envie de faire ce que je ne dois pas et de ne pas faire ce que je dois" (à peu près).

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Dim 7 Fév - 6:08

Ha Poquelin!

Je ne voudrais pas paraitre intolérante ou quoi que ce soit mais la Bible, c'est quand même un peu du grand n'importe quoi. Elle a été écrite par les hommes pour les hommes et il n'y a rien de Divin dedans. L'Être Unique n'a rien dit de ce qui lui a été attribué dans ce ramassis de sottises! Il n'a donné qu'un seul ordre et c'est "Rejoignez-moi". Et c'est pour ça que nous sommes ici.

Après, je ne dis pas que ceux qui suivent les commandements de la Bible sont des imbéciles, hein, comprends moi bien. Ils ont juste été endoctriné par des siècles de lavage de cerveau. Voilà pourquoi mes camarades et moi nous battons pour faire éclater au grand jour la vérité de l'Être Unique. Nous sommes malheureusement très mal considérés.

Mais cette anecdote est admirable! Je dois t'avouer que c'est la première fois que j'entends parler de Dame Thérèse d'Avila mais son histoire est des plus cocasses. Seulement...ne penses-tu pas que Dieu est un être bienveillant qui ne dirais pas de telles choses d'un de ses fidèles?

Du moins, c'est ce que ma mère m'a enseigné.

Ha! Ce libertarisme animal que tu décris représente tout ce que je hais et ce que je combats. Si tu savais comme ces pratiques sont pourtant courantes à mon époque. C'est insensé! Heureusement que nous sommes ici en sécurité, loin de ce monde de débauche.

Ha!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Dim 7 Fév - 7:58

Dame Code, c'est très intéressant ce que vous me narrez.

Quelle est donc cette queste destinée à se "battre pour faire éclater au grand jour la vérité de l'Être Unique". Etes-vous membre d'une société secrète catholique ? Comment se nomme-t-elle ?

Je suis très motivé par la réflexion philosophique, c'est elle qui m'aide à composer mes ouvrages théâtraux.

Puis-je participer ? Comment la rejoindre en étant enfermé dans ces quatre murs ? Par l'esprit ?

Racontez-moi, c'est excitant.

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Lun 8 Fév - 5:56

Ha!

Une quête, tu ne pouvais pas mieux dire! Toutefois, soyons d'abord clair et précis sur les mots à employer. Nous sommes effectivement un société, ou plus exactement une Communauté, celle du Centre de l'Univers. Tu l'auras compris, ce centre est l'Être Unique que nous cherchons à rejoindre.

Secrète...non. Nous essayons de répandre nos principes sur la Terre et nous le faisons ouvertement. Nous ne sommes hélas pas très écoutés à mon goût. Enfin, je ne saurais te dire si nous sommes catholiques. Les catholiques prétendent que non, les protestants affirment que oui. Quant à nous, nous nous considérons juste de la religion de l'Être Unique. Un culte pur, sans fioritures, que chacun réalise seul.

Donc tu peux rejoindre la Communauté de n'importe où, et en utilisant que ton esprit. Tu y es même encouragé. C'est d'ailleurs dans ce but que nous sommes enfermés, il me semble, afin de transcender notre nature humaine.

La première étape est de te considérer uniquement comme un individu, et surtout pas comme faisant partie d'un groupe. La Communauté n'est pas un groupe, elle n'associe les individus que dans le but de les détacher les uns des autres. Essaie. Je sais que tu as fait partie de groupes au cours de ta vie. Ta famille, ta troupe de théâtre. Essaie d'oublier que tu es relié à eux de quelque manière que ce soit. Tu verras vraiment les choses différemment. Si tu y parviens, fais moi signe!

Ha!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Lun 8 Fév - 6:03

Tout cela est intéressant.

Mais quelques questions préliminaires viennent à mon esprit :

Que pourrais-je apporter à la Communauté ?
Que peut-elle m'apporter ?

Et puis j'ai une autre question : Que pensez-vous de cette affaire de portes ouvertes ? C'est génial, non ?

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Mar 9 Fév - 10:53

Ha!

Tu sais, il ne s'agit pas d'apporter quoi que ce soit à la Communauté, si ce n'est la certitude que nous avons réussi à sauver une âme de plus. Peut-être nous apporteras-tu la satisfaction de t'avoir mis sur le droit chemin.

La Communauté, elle, t'apportera l'aide dont tu as besoin pour te séparer de la vie qui a été la tienne jusqu'à maintenant et pour te dédier à l'Être Unique. N'oublie pas qu'il s'agit d'élever ton âme pour la rendre plus proche du divin que de l'humain, ce qui est tout ce qu'un homme peut espérer pour son esprit.

Y a t-il vraiment à hésiter?

Oui, l'Être Unique nous accorde ici une occasion de nous distinguer et de prouver notre valeur. A qui allez-vous rendre visite?

Ha!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Mar 9 Fév - 21:32

A Dame Mydriade. Elle occupe l'une des deux cellules voisines de la mienne. J'avoue que j'ai un intérêt légèrement moindre pour le commerce avec Messire Balais, qui me semble peu équilibré.

Me dédier à l'Être Unique ? Certes. Qu'on le nomme Dieu ou Jéovah ou Yaveh (HVHY en hébreu) ou Allah, peu importe tant qu'il est honoré.

Je suis donc prêt à toute démarche.

Comment commencer, alors ? Si je le mérite.

Bien dévotement,

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Jeu 11 Fév - 6:52

Ha!

Telle que je connais Mydriade, elle sera ravie. C'est une jeune femme d'une rare pureté dont la conversation m'est très agréable. Je ne me suis pas encore décidée à sortir, mais j'attends la visite de Goupil, s'il daigne faire un tour chez moi.

Chacun mérite de se dédier à l'Être Unique. Seuls ceux qui tentent d'en empêcher les autres en sont indignes. Je serais donc ravie de te guider sur ce chemin.

Comme je te l'ai dit il y a quelques jours, tu dois commencer par modifier la façon dont tu perçois le monde, et ta place au sein de ce monde. Applique-toi à te détacher par la pensée de tous les groupes dont tu as pu faire partie, qu'ils soient naturels ou non. Tu dois être toi en tant qu'individu unique, et exhaustivement.

C'est un exercice qui peut être compliqué lorsqu'on est pas habitué à penser de cette façon et que je n'arrive pas toujours à réaliser parfaitement moi-même mais j'aimerais que tu essaies. J'aimerais avoir ton avis. Bonne chance.

Ha!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Jeu 11 Fév - 8:09

Alors voyons.

Si je me centre sur ce que je suis, je suis principalement un jouisseur doublé d'un prédateur manipulateur perfide.

Mais c'est la vie en société qui m'empêche d'assumer cette personnalité (heureusement pour les autres).

Je m'explique.

La société impose des barrières pour respecter le droit et la liberté des autres. Si je pouvais, j'aurais tous les soirs une fille dans mon lit (ou un mignon si j'étais du bord opposé. A Paris on dit "de la pédale", ou "marcher à la voile et à la vapeur" quand on aime les deux types de relation. Je n'insiste pas). Ca c'est mon côté jouisseur.

Quand au reste, je l'explique ainsi : Je suis prédateur de caractère, c'est-à-dire que, lorsque je rencontre quelqu'un qui a une qualité ou un bien qui fait partie de son être et qui me plaît, je souhaite spontanément me l'approprier. La différence entre le vol et la prédation réside dans le fait que dans le vol, on prend quelque chose qui appartient à quelqu'un mais qui ne fait pas partie de lui, contrairement à la prédation. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre.

Manipulateur, car je suis capable de monter une stratégie pour arriver à mes fins.

Perfide car je cache mes intentions pour mieux atteindre mon objectif.

Les règles sociales m'empêchent de suivre ces penchants.

Ne croyez-vous pas que, si je fais abstraction de ma relation avec les autres, je vais devenir ce que j'essaie de ne pas être ?

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Jeu 11 Fév - 9:45

Ha Poquelin!

Ce que tu dis est intéressant et, je l'espère, franc. Tu prétends être un homme à la nature corrompue, régulé seulement par la société. Je ne te demande pas de faire abstraction de cette société, encore moins de ces règles. Au contraire, nous suivons au sein de la Communauté un ensemble de principe, allant à l'encontre de cette perversion, notamment.

Je ne te demande pas de penser que tu es seul au monde, tu peux garder la conscience que les autres sont autour de toi. Mais je te demande juste de ne pas te considérer comme faisant partie d'une communauté particulière. Veille cependant à toujours respecter les règles d'éthique que tu t'es imposé jusqu'ici. Je te rappelle que le but final est de réussir à élever ton âme.

Cela passe aussi par le respect d'autrui. Mais un respect poli et distant. Il faut éviter autant que possible de nouer des relations étroites avec nos congénères. C'est seul que nous devons avancer, mais ce n'est pas seul que nous devons vivre.

Suis-je plus clair? Je commence à réaliser que le chemin que tu as à parcourir pour purifier ton âme est assez long. Cependant, c'est possible et je tenterais de te guider dans la mesure de mes moyens.

Ha!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Jeu 11 Fév - 18:47

Chère Code,

Tu me dis "tu" tout spontanément, et tes propos sont bien chaleureux. J'opte donc pour le tutoiement aussi.

C'est drôle ce que tu dis car il se trouve que ce matin j'ai entamé cette procédure de purification dont tu as déjà parlé.

Je te recopie nos récents échanges avec Dame Mydriade, qui devoit venir me visiter avec Messire Goupil.

Il se trouve que Messire Goupil a été empêché, et que Dame Mydriade m'a proposé de venir dans ma chambrée hier soir seule. Voici ce que je lui ai répondu à l'instant :

Chère Dame Mydriade,

Il est une chose importante que je dois vous avouer : J'ai entamé une procédure pour rejoindre la Communauté de Dame Code du Milieu dévouée à l'adoration de notre Seigneur Dieu, qu'elle nomme l'Etre Unique. Dans cette procédure, il y a un certain nombre de conditions, dont un immense effort pour progresser en pureté. Or, comme vous le savez, je suis un homme à femmes, ou plus exactement je l'ai été. Il ne me semble donc pas judicieux du tout de vous recevoir dans ma chambrée un soir, surtout si vous êtes seule.

Bien évidemment, vos intentions ne sont en rien mises en cause, ni votre sérieux en doute. Mais c'est de moi qu'il s'agit. Une longue expérience de l'amour fugace couplée au talent que l'on me reconnait pour la comédie fait qu'aucune femme ne m'a jamais résisté.

Je préfère donc vous recevoir demain, pendant la journée, et accompagnée de Messire Goupil, si vous le voulez bien.

Merci de vostre compréhension.


Tu comprends ainsi que l'effort est immense, mais le fruit n'en sera-t-il pas que plus savoureux ?

Es-tu voisine de Dame Mydriade ? Tu pourrais venir chez elle, et ensuite vous viendriez toutes deux chez moi ?

Poquelin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Ven 12 Fév - 6:55

Ha Poquelin!

Ma foi, tu as fait un grand pas en avant en refusant l'invitation de Mydriade, je suis fière de tes rapides progrès. Si tu sens que votre entrevue risque de mal tourner, il faut bien sur décliner et rester seul. Mais lorsque tu auras fait des progrès, et si l'Être Unique nous autorise toujours à nous voir, n'hésite pas à lui rendre visite, pour discuter. Attention, uniquement pour la rencontrer en personne, pas plus. Tu vois ce que je veux dire.

Si Goupil a été empêché, c'est qu'il vient me rendre visite. Vous vous seriez rencontrés dans la cellule de Mydriade? Désolée d'avoir contrarié vos plans mais j'avais hâte de faire sa connaissance. Ma cellule n'est pas voisine de celle de Mydriade par contre. Je pourrais voir Balais, mais sa chambre est fermée à double tour. C'est dommage, car j'aurais aimé voir s'il était homme ou balai. Il ne m'a toujours pas répondu cette semaine et je commence à me demander s'il est toujours en vie.

Hélas, la seule cellule où nous aurions pu nous rencontrer, si j'ai bien compris le système, est la sienne. Il me semble donc que nous ne verrons pas.

Si tu penses avoir suffisamment progressé dans la première étape de purification, préviens-moi, je t'expliquerais les exercices suivants. Mais surtout, prends ton temps et ne précipite pas les choses. L'Être Unique t'attendra.

Ha!

Code du Milieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   Ven 12 Fév - 8:16

Oui, messire Balais ne souhaite pas recevoir de visite, il me l'a dit.

En revanche, je crois qu'il s'est passé quelque chose. Je crains qu'il vive mal son isolement. Il ne parle plus par questions, il est désabusé, et surtout son dernier message est signé "Balais/Brosse".

Qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ?

Je vais aller voir Dame Mydriade chez elle. Elle m'a convié. Nous laisserons la porte ouverte.

Je suis tout excité par cette expérience nouvelle. Rendre visite à une dame et ne pas envisager de la prendre dans mes bras... Ca alors, quelle évolution fantastique.

Je vous raconterai.

Poquelin
Cliquer ici pour voir la décoration de ma cellule
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Holà, Messire Code, recevez-vous cette missive ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» un petit rendez vous cette semaine??
» Connaissez vous ce jeu Adventure Island II sur Gameboy
» Chartes, codes, livre de lois
» comment jouez-vous cette main et pourquoi?
» [Résolu] narga : nouvelles faiblesses ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤ Le jeu du Dieu fou ¤* :: Archives des parties de Jeu :: *¤ Huitième partie ¤* :: Jean-Baptiste Poquelin / Code du Milieu-
Sauter vers: