*¤ Le jeu du Dieu fou ¤*

Quelques individus, isolés du monde entier par un dieu fou, ne communiquent qu'entre eux, par e-mail. Ils s'éliminent un par un... Qui restera ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Monsieur?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Monsieur?   Dim 1 Nov - 6:39

Vous êtes le seul à ne m'avoir point adressé la parole. Je ne sais pas pourquoi. Je vous en prie, monsieur, pourriez vous m'expliquer ce qui se passe ici? Quels sont ces lieux? Qui nous à amené ici? Et pourquoi, morbleu?
J'attend quelques explications, quelques bribes d'éclaircissement. Car j'avoue que j'ai très peur et que je ne comprend plus rien. De quel droit nous a t-on mené ici? Etes vous vous même prisonnier, ou bien géôlier?

Répondez vite
Hector
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Dim 1 Nov - 8:30

Messire de Malvigne,


J'espère que mon silence à votre égard ne vous a point blessé, je ne puis vous présenter autre excuse que mon incapacité flagrante à me servir de cette machine, par laquelle nous communiquons. Autant il m'est aisé de répondre, autant je ne sais trop comment voir ce qui semble se cacher sous certaines dénominations. Je vous prie d'accepter toutes mes excuses pour cela.

Je ne sais, hélas, la nature de ce lieu, je me trouve moi-même prisonnier, comme vous, semblerait-il, et comme d'autres compagnons d'infortune, auxquels, je suppose, vous devez pouvoir écrire. Je ne puis vous dire comment nous nous sommes déplacés - ou avons été déplacés - jusqu'ici, m'étant moi-même endormi en ma grotte pour ouvrir les yeux en cet endroit.
Si mon décompte est exact, voilà près de sept jours que nous nous trouvons enfermés. Viendriez-vous juste d'arriver ? En ce cas, comment votre nom est-il apparu parmi mes correspondants ?

Hochachtungsvoll,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Dim 1 Nov - 10:22

Monsieur,
Je vous dois quelques excuses et des explications. Mon empressement, lié à la peur et à la solitude, m'a fait oublié tout les principes de politesse qui m'ont été inculpés pendant toute une vie. Mais me voilà rassuré à présent! Voilà qu'on me répond, et cela signifie concrètement que je ne suis pas seul au fond du gouffre. Vous êtes, en quelque sorte, monsieur, l'un de mes compagnons d'infortune et je me dois de me présenter.
Je ne viens pas juste d'arriver, je croupis ici depuis une semaine. Mais la panique m'a prit au piège et sept jours durant, j'ai désespérément tâté de mes doigts faibles, sales et maigres, les murs de cette horrible prison. Je n'ai découvert cette machinerie qu'il y a à peine quelques heures. Je crois bien que si je n'avait pas trouvé son fonctionnement, je serait devenu fou avant même de mourir de faim.
Je suis Hector de Malvigne, je suis il y a 56 ans, en 1798. Je ne sais pas vraiment comment je me suis retrouvé ici. La vieille de cet odieux enlèvement, je dormais tranquillement dans mon appartement à Paris, je ne faisait de mal à personne, je n'avais pas d', j'étais aimé de tous. Pourquoi quelqu'un chercherait-il à me nuire?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Dim 1 Nov - 11:38

Sehr geehrter Hr von Malvigne,


Je vous en prie, je puis parfaitement comprendre l'état dans lequel vous vous trouvâtes une semaine durant, car pense que nous l'avons tous - compagnons d'infortune - ressenti.

Il semblerait, je tiens à vous faire un résumé de mes connaissances, que nous eussions été rassemblés ici en dépit de nos origines, terrestres, ou même temporelles. Nous pouvons communiquer par cet étrange appareil, et - horreur indéfinissable - il nous est possible de s'approvisionner en quelque objet que ce soit par le dispensaire situé dans notre triste cellule.
Il existe cependant bien une chose que je désirerais entre toutes, mais je me dois de résister. Cette invention est celle du diable, sans commune mesure.

Je me dois, à mon tour, de me présenter. Je m'appelle Peter Schlemihl, et suis originaire de la Prusse. L'année durant laquelle je me trouvais avant de m'éveiller en ce lieu insensé était, si mes comptes sont exacts, l'an 1813. Tout ici me surprend, et m'inquiète. Auriez-vous rencontré, à un certain moment de votre vie, un certain homme en redingote grise ? Il n'est pas homme à oublier aussi facilement, et je crains qu'il ne soit en quelque sorte apparenté à cette sombre farce.

Hochachtungsvoll,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Lun 2 Nov - 10:26

Monsieur,

Tout d'abord, j'aimerais vous dire à quel point je suis heureux que vous soyez ici. Ce n'est pas que je souhaite notre infortune à vous ou à quelqu'un d'autre, mais il me semble que vous êtes, pour l'instant, la seul personne sensé et capable d'écrire normalement parmi tout nos correspondants. Mais qu'importe, je lis des choses étranges dans vos écrits, et quelques phrases restent énigmes. "en dépit de nos origines, terrestres, ou même temporelles"? A la lecture de cette phrase, j'ai prit peur. Vous voudriez insinuer, monsieur, que parmi tout les correspondant et compagnons d'infortune que nous avons, il y en a qui seraient extra-terrestre? Et d'autres qui seraient d'une autre époque? Ce raisonnement m'a paru tout d'abord absurde, mais le fait que vous mentionnez la date 1813 me trouble beaucoup. Vous avez sans doute fait une erreur, car, si je ne m'abuse, nous sommes bel et bien en mars de l'année 1854!

Une autre chose attire ma curiosité.
Quelle est cette chose qui vous tente et que vous n'osez pas acquérir pas le biais de cette machine?

En espérant de pas vous paraître indiscret, je vous salue

Hector de Malvigne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Mar 3 Nov - 10:41

M. de Malvigne,


Qu'entendez-vous donc, messire, par "vous êtes, pour l'instant, la seul personne sensé et capable d'écrire normalement parmi tout nos correspondants" ? Mes correspondants me semblent fort agréables, quoiqu'un peu hauts en couleur, pour ce qui est de certains.
Je suis au regret de vous annoncer que, contre toute raison, mais selon toute apparence que je suis fort prêt à croire, compte tenu de mes expériences vécues, nous ne provenions, tous, de lieux et d'endroits différents. L'année de mon départ était bien 1813, ou peut-être 1814, je pense m'être trompé d'une ou de deux semaines dans mon décompte.
"Impossible", me dites-vous ? Il n'existe fort malheureusement rien de tel. Pour avoir vu un homme - quel homme, mon Dieu ! Mon malheur ! - sortir trois pur-sangs de sa poche, je crains que tout, en ce monde, ne soit réalisable.

Cette machine permet d'obtenir ce que nous désirons, d'après les instructions que j'ai pues y lire. Las, rien en ce monde n'est gratuit, et je crains qu'à chaque requête, en gagnant un peu de matériel, nous ne perdions un peu de notre âme...
A tel jeu, j'ai perdu bien pire.

Hochachtungsvoll,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Mar 3 Nov - 23:07

Monsieur,

Vous avez sans doute raison, j'ai hâtivement jugé nos camarades. Mais voici mon opinion, et ce que je sais sur chacun d'eux (pourriez vous compléter mes connaissances par ce que vous savez?):

Adam semble être le plus déterminé à partir. Il semble chercher un moyen à tout prix et encourage grandement chacun de nous à faire de même. Il a un état d'esprit plutôt juste, il veut beaucoup communiquer, partager, échanger. Il a notamment chercher à comprendre qui est Pipo. Il vient de l'an 1999.

Pipo est le personnage le plus difficile à cerner. Il est, d'après plusieurs autres camardes,un extra-terrestre. Il est difficile de communiquer avec lui. Cependant, il semble bienveillant, et très sympathique.

La comtesse ne m'adresse pas la parole. Est ce de même avec vous?

Michel-Ange est plutôt gentil, mais il est enfermé dans son monde d'artiste et ne semble se préoccuper que très peu de sortir de cette caverne. Il peint et il sculpte, je crois. Il vient de la renaissance Italienne. Du XVI, je crois.

Et je garde le meilleur pour la fin:

Nous avons tous un peu remarqué que Futon Omote n'a rien d'un japonais. Je l'ai accusé de nous cacher quelque chose et il m'a rétorquer ceci :
"je suis le Dieu fou et je me marre"

Que dois t-on comprendre? Est ne invention de son esprit malade ou est il réèlement le Dieu Fou?

J'attends avec impatience votre vision des choses.

Hector de Malvigne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Mer 4 Nov - 10:38

Messire de Malvigne,


Votre missive m'emplit de doute et de crainte. Si vous dites vrai, ce dieu chercherait à se moquer de nous.
Si, d'aventure, vous cherchiez à me tromper - je vous prie de ne point le prendre comme offense, monsieur, les circonstances sont hélas telles que les plus horribles doutes sont compréhensibles - que voudriez-vous obtenir ?

Je n'arrive à faire le calme dans ma tête.
Aurais-je perdu, moi aussi, toute humanité ?

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Jeu 5 Nov - 5:09

Monsieur,

Je tiens à vous rassurez! Je ne cherche pas à tromper, à manipuler, à manigancer, à comploter, ou à je ne sais quel autre fourberie. Je cherche justement à ne mentir à personne. Futon Omote m'a avouer quelque chose qui me semble important, donc, je le dis, mais je ne voulais surtout pas vous effrayer, monsieur. Et nous sommes encore humain, morbleu, et nous devons y croire! Persévérer, espérer, se battre! Gardez surtout votre courage, votre force et votre foi, car la partie n'est pas perdue pour nous autre! L'essentiel, est d'y croire et de se serrer les coudes.

Et un autre point:
Futon Omote, d'après Adam, ne serait sans doute pas le Dieu Fou. Il pense qu'il doit être malade, et, dans son délire, il nous envoie des messages absurdes. Je ne sais trop quoi penser. Mais il y a une bonne nouvelle: la comtesse est de retour. Nous avions imaginé le pire à son sujet mais je suis maintenant rassuré. Mais il y a autre chose. Elle m'a dit que "ce genre de jeu était courant à son époque", elle vient de 2111. Que pensez vous de cela? Vous à t-elle aussi fait quelques révélations?

Amicalement

Hector de Malvigne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Jeu 5 Nov - 9:56

Monsieur,


Veuillez excuser mon accès, plus tôt, je crains de ne m'être laissé aller. En revanche, je pense qu'il vous sera aisé de comprendre mon doute en cet heure. Le monde est hélas - mille fois hélas - rempli d'âmes perfides, je ne suis que trop bien placé pour le savoir mieux que quiconque. Ces âmes finissent souvent, à leur grand dam - si vous permettez ce malheureux jeu de mots - emportées par quelque être abject et vil.

Je ne sais plus trop quoi penser de M. Eveu. L'impression qui est mienne est qu'il semble s'ennuyer à mon contact. Je peux aisément le comprendre, mais peut-on s'ouvrir à tout un chacun aussi vertement ? Je ne le pense pas, et ce qui me qualifie à présent n'est guère source de bonheur pour moi, soyez-en sûr.
Quant à M. Omote... est-il mort ? Il ne me répond guère... JE crains le pire, malgré les doutes qui me pèsent...

Bien à vous,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Jeu 5 Nov - 11:53

Monsieur Peter,

Votre moral est au plus bas, et cela se comprend. Pourtant, ne faut il pas persévérer? Je crois que Michel-Ange, Pipo et Adam ont basé leur objectif sur la communication et le partage. Je crois qu'il souhaite passer "un dernier bon moment" (pour être très pessimiste), ou bien simplement apprendre à se connaitre avant de retourner chez soi (pour être un peu optimiste). Il est vrai que c'est un projet plutôt beau et humain, et il peut nous raccrocher à l'espoir. Je ne pense pas qu'il faut se terrer dans sa tanière en attendant le jour prochain. Il faut agir. Agir est peu précis comme terme. Mais il faut bouger, s'activer, faire tout pour ne pas moisir sur place. C'est mon point de vue.

Futon Omote à stoppé tout conversation apparemment. Mais la comtesse sort dans ténèbre. Elle se justifie en disant sortir d'un "très long sommeil". Je ne sais pas si c'est vrai mais je préfère ca à la folie, à la maladie, au suicide...


Bien à vous

Hector de Malvigne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Sam 7 Nov - 7:28

M. de Malvigne,


De tous nos correspondants, vous m'êtes le plus proche, fût-ce géographiquement, fût-ce temporellement. Je pense qu'il m'est ainsi plus aisé de vous parler ouvertement. M. Omote n'est plus, M. Pipo propose de voter contre lui, ce qui, il est vrai, permettrait de nous offrir plus de temps afin que de réfléchir. Qu'en pensez-vous ?
M. Bathory m'a annoncé de bien tristes nouvelles... M. Hoffmann, le compositeur, le grand artiste, aurait rédigé mon histoire ! Histoire que je n'avais confiée qu'à mon ami de toujours, Aldelbert von Chamisso, ami dudit Hoffmann. Quelques autres personnes la savaient, il est vrai, mais j'osais espérer qu'il me crussent mort... Quelle abomination, Monsieur, quelle abomination que de révéler ainsi au monde la plus grande honte et le plus grand malheur d'un homme dont la seule faute fut d'avoir accepté, une fois en sa vie, un curieux marchandage dont il se repentit toute sa vie durant...
En savez-vous quelque chose, Messire ? Sauriez-vous si, effectivement, Ernst aurait transcrit mes paroles en roman, à l'instar de ce chat ?

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Sam 7 Nov - 21:26

Monsieur Peter,

J'espère d'abord, que vaus allez bien, ou plutôt que vous n'allez pas trop mal. J'ai moi même reçu ce message du Dieu Fou, et je ne sais que faire. Il est vrai que j'allais sans doute voter "pour" Futon. Étant donné qu'il devient fou, et qu'il fait peur à tout le monde. Il nous à en plus, apparemment trompé en nous disant qu'il était japonais. Mais c'est que toutes ces raisons ne valent surement pas la mort d'un homme. Serions nous humains en envoyant quelqu'un à la guillotine? Malheureusement, il s'agit là de volontés divines, que nous ne sommes sans pas digne de bafouer. Je voterais donc, mais avec la haine dans l'âme.

Faut il toujours espérer et tenter de sortir?

Hector
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Lun 9 Nov - 11:45

Cher ami,

J'ai moi-même, comme beaucoup d'entre nous, il est vrai, aidé à assassiner M. Omote. Sa mort apparente me forçait à ce geste, qui me semblait moins méprisable que de se débarrasser d'une personne vivante, ou ayant au minimum une envie de vivre, ou de survivre. Etrangement, l'annonce de la nouvelle ne m'a guère attristé. Je pense être devenu presque hermétique à toute sensation humaine... Suis-je un monstre ? Ai-je demandé à notre connaissance commune, la Comtesse Bathory.

La volonté divine n'existe guère, car n'avons-nous pas supposément ce que nos enseignants appellent le libre-arbitre ? J'ose douter de la divinité de notre geôlier, il me semble, hélas, très humain. Vous me ferez, à très juste titre, remarquer que Dieu a créé l'Homme à son image. Si l'image est représentative du modèle, je crains que ce monde ne risque de voir, dans un proche futur, une nouvelle apostasie.

Hochachtungsvoll,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Mar 10 Nov - 1:21

Peter,

Le Dieu Fou, humain? Pour sa cruauté et sa violence, je vous l'accorde. Mais comment un simple être humain aurait pu à lui seul enfermé tout ces gens, de différentes époques et de différents endroits dans un même endroit et dans une même époque? Et en leur offrant un logiciel magique par dessus le marché! Non, je suis bien obligé de me résoudre à croire qu'il s'agit bien d'un être divin. Et je vous fait remarqué qu'il s'agit d'un dieu, et non pas du Dieu. C'est un dieu cinglé, et complètement sadique jusqu'aux ongles. Il n'est sans doute pas à l'image de l'homme. En tout les cas, j'espère ne pas lui ressembler.

Vous vous dites insensible? C'est possible, je n'ai moi même pas vraiment pleuré sa mort. Mais lorsque d'autres morts surviendrons, peut-être que la folie nous joindra tous. Je ne sais trop que dire. Mais je sais qu'il faut conserver et bénir deux maîtres mots: humanité et espoir. Il faut y croire. Il faut y croire!!! Nom de Dieu! Il faut persevérer même sans savoir quoi faire, ne pas se lamenter et rester en communication avec autrui.

La communication commune vous intéresse t-elle?

Hector
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Jeu 12 Nov - 7:45

Cher ami,


S'agirait-il d'un dieu ? Serions-nous donc dans l'erreur en ayant prôné durant des siècles ce monothéisme forcené ? Je ne sais. En revanche, je ne sais trop si "ce dieu" est véritablement divin. Selon moi, il serait fort possible, à en juger par l'appareil dont j'use tous les jours - presque - pour communiquer avec vous tous, que la connaissance des choses lui soit supérieure. Cela ferait-il de lui un dieu ? Peut-être l'humanité, dans mille ans, saura accomplir ce qui nous semble, à nous deux, un prodige.
Il y a longtemps que je ne crois plus guère en dieu. Le diable, si, mais il est terriblement humain...

Vos paroles me surprennent. Dans le fonds documentaire de cette machine se trouvent des missives éparses. Un des personnages ayant participé à cette sinistre machination avait les mêmes mots que vous : "Attendre et espérer."

Bien à vous,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Jeu 12 Nov - 11:29

Peter,

Dieu ou pas dieu, divin ou humain, l'auteur de cette embrouille, de ce jeu est une véritable crapule, et nous ne pouvons, sans aucun doute, rien faire contre lui. C'est vrai que vu la diversité des "joueurs", l'avancée technologique de notre séquestreur ne fait aucun doute. Le tout est maintenant de savoir"comment lutter.

Quelles sont ces missives éparses que vous avez trouvé? Pouvez vousm'en dire d'avantage. Ma philosophe d'attendre et espérer vosu répugne t-elle? Je précise que je ne dis pas qu'il faut attendre et être inactif. Tout ce que je veux c'est qu'on tente de sortir, et qu'on y croit. Tout le contraire de Michel-Ange qui ne veut pas sortir ni y croire. Drôle de personnage.

Hector
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Monsieur?   Sam 14 Nov - 13:01

Messire de Malvigne,


Je n'ai trouvé aucune aide en ces messages épars, sinon qu'il nous est impossible de décéder en ces murs, et qu'il est tout autant impossible de s'en échapper. Toute fuite est donc, semble-t-il, proscrite, quelle qu'elle fût.
Cela me renvoie évidemment à M. Omote que nous avons, finalement, condamné...

Votre philosophie ne me répugne guère, je vous prie de m'excuser si tel est ce que j'ai pu vous laisser entendre ! Je trouvais simplement surprenant que deux personnes venant d'une époque similaire - la nôtre, à deux ou trois décennies près - aient un même raisonnement. Serait-ce une Zeitgeist ?

Bien à vous,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monsieur?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Monsieur?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» monsieur saquet
» un rp avec un monsieur vert ?
» Moi je dis chapeau bas Monsieur ^^
» [Black Pearl][2011] liste Black templars de monsieur TKT
» Monsieur le rogue si tu passes par ici...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤ Le jeu du Dieu fou ¤* :: Archives des parties de Jeu :: *¤ Septième partie ¤* :: Hector de Malvigne/Peter Schlemihl-
Sauter vers: