*¤ Le jeu du Dieu fou ¤*

Quelques individus, isolés du monde entier par un dieu fou, ne communiquent qu'entre eux, par e-mail. Ils s'éliminent un par un... Qui restera ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Luxe, calme et volupté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Luxe, calme et volupté   Mar 27 Oct - 3:30

Très estimé Hector,
Je m'accorde la permission en tant que seule femme ici présente d'être celle à entamer une liaison épistolaire avec un homme. Ce serait extrêmement malséant à une époque, mais aujourd'hui même le libertinage de moeurs n'est qu'un badinage admirable de pudeur et de naïveté. Nous sommes à Sodome, et à Gomorrhe. Alors vous contacter, vous, un homme, alors que je suis une femme n'est même pas une formalité.
Vous accommdez-vous à votre vie dans cet endroit exigu et immaculé ? Un bon millésime saura estomper toute gêne et tout malaise...
Amicalement,
Comtesse Erszébeth Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luxe, calme et volupté   Dim 1 Nov - 6:08

Madame,

Permettez-moi tout d'abord de vous envoyer toutes mes gargantuesques et plates excuses. Je suis ici depuis voilà presque une semaine et je viens à l'instant de comprendre le mécanisme de cette envoi-a-lettres, qui m'était jusqu'alors, parfaitement inconnu. Mais qu'importent mes excuses. Où sommes nous, morbleu? Cette pièce sombre, vide et fermée est apparue autours de ma personne un matin, et je suis secoué, je ne sais comment l'expliquer. En fait, je crois bien que je ne saurais dire ce qui se trame en ces lieux. Qui suis-je? Et qui êtes vous? Je n'y comprends rien, et je suis perdu. Pourriez vous, chère madame, m'éclairer d'une quelconque de vos lumières?
Vous ne semblez pas surprise... Est une simple pantalonnade? Une prison, un piège? Que faire?
Répondez vite!

Hector de Malvigne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luxe, calme et volupté   Jeu 5 Nov - 3:22

Cher Hector de Malvigne,

Vos excuses sont bien évidemment acceptées. En échange, les miennes seront-elles entendues ?
Je suis réellement confuse... Quoi! j'aurais dormi si longtemps... Hélas oui, ici, ni nuit ni jour pour réguler mon existence, et ma torpeur est si profonde que je pourrais dormir des mois sans m'éveiller s'il n'y avait lever et coucher de soleil. Me pardonnerez-vous mon silence ?

Nous sommes à la merci d'un Dieu qui se prétend, à juste titre, Fou. Il nous enferma chacun dans une pièce que nous pouvons orner, aménager, agrandir à notre aise, grâce au second logiciel que vous pourrez trouver sur cet ordinateur. Seule la présence d'autres êtres humains nous est défendue...

Je ne peux hélas vous informer sur votre propre identité, mais il semblerait que vous fûtes nommé Hector de Malvigne. Je suis pour ma part la Comtesse Erszébeth Bathory, et je fus enlevée le 13 novembre 2111. Si vous savez la date de votre enlèvement, et que ous l'avez comparée avec celle de nos compagnons, vous en aurez déduit que nous venons d'époques différentes... Miracle de technologie ou magie, peu importe : nous nous devons de survivre.

Je ne suis pas surprise, car des jeux de ce type sont courants à mon époque, même s'ils sont en général, moins surprenants.

Amicalement,
Comtess Erszébeth Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luxe, calme et volupté   Jeu 5 Nov - 4:59

Madame,

Je suis tout a fait honoré de tant d'excuses. Mais vous n'avez pas à les faire. Le principal est que vous soyez saine et sauve. Voyez vous, du fait de votre étrange absence, nous imaginions les pires raisons qui pusses vous forcer au silence. Maladie, folie, suicide, mort... Mais si c'est le gracieux sommeil qui vous à retenue, je suis tout à fait rassuré.

Vous me dites à présent que vous venez de 2111? Je ne m'étonne plus à présent. Pendant ces quelques jours, j'ai communiqué avec tout nos compagnons d'infortunes et j'ai pu longtemps poussé de grands "ha!" d'incompréhension, de grands "ho!" de surprise, et de grands "hi!" de panique. Mais ca va mieux à présent. J'ai réaliser, j'ai pu concevoir l'idée abstruse que nous venions de différentes époques, voire de différentes planètes (je fais évidemment référence au sieur Pipo).

Mais quelque chose m'intrigue. Vous venez à l'instant de m'écrire que ce genre de jeu était présent à votre époque. J'avoue ne pas comprendre et j'aimerais que vous précisiez ce point.

Avez vous réussi à beaucoup communiquer avec nos compagnons? J'aimerais, n'y voyez là pas quelque fourberie de ma part, que vous me disiez ce que vous pensez de Futon Omote. C'est un faux japonais, je crois, et il semble qu'il ai sombré dans la folie: il se prend pour le Dieu Fou. Avez vous eu récemment de ses nouvelles?

Avec tout le respect qu'on dit à une comtesse

Hector de Malvigne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luxe, calme et volupté   Lun 9 Nov - 2:42

Cher Hector,

Décidément, je suis impardonnable... étrangement, en ces lieux où le temps devrait se plier à nos exigences, il semblerait qu'une facétie de notre ravisseur me laisse toujours en retard.

C'est curieux, n'est-ce pas, ces réunions étrangères... Mais, du fait de l'avancée technologique de mon époque, je me doutai que ce fut possible, et c'est pour cela que je montrai peu d'étonnement. Manque d'étonnement qui attisa l'ire d'Adam à mon égard...

À mon époque, il est courant que des participants volontaires ou involontaires participent très exactement à ce genre de jeu-ci : enfermés dans une salle avec pour seul moyen de communication, un logiciel de messagerie. Cependant, il existe de nombreuses différences avec le jeu dans lequel nous sommes embrigadés : premièrement, le second logiciel n'existe pas. Au lieu de faire apparaitre ce qu'il désire, le participant envoie un message au Vizir (c'est "l'aide" du Dieu Fou, qui dans le jeu est appelé Radjah) lui faisant part de ses besoins et de ses désirs. Le Vizir les réalisera dans la mesure du possible - la présence d'autres êtres humains étant toujours prohibée. La seconde différence se situe dans le sort des éliminés et du gagnants. C'est tout simple : les éliminés retournent à leur vie d'avant, et peuvent même, s'ils le désirent, demander à jouer à nouveau dans une autre partie, quant au gagnant, il a le choix entre devenir un proche de la Reine ou retourner à sa vie précédente en empochant une récompense conséquente. Vous voyez, rien d'aussi mortel qu'ici...

Futon Omote m'avait toujours eu l'air d'un individu terne, mais pas d'une folie exceptionnelle. Il a cédé à l'hystérie lors de mon sommeil et quand j'en sortis, il était exactement comme auparavant, un peu désespéré, cependant, de n'avoir pas eu une réponse positive de la part du Dieu Fou... Je le retins de justesse de commettre Seppuku (d'ailleurs, je dois reconnaître que son utilisation du terme "Hara Kiri", qui est erroné, puisque la vraie prononciation est "Seppuku" pourrait vous donner raison dans votre croyance de son origine faussement japonaise).
Sa disparition m'attriste quelque peu, il n'était pas de ceux qui méritaient le plus mon hostilité...

Amicalement,
Comtesse Erszébeth Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luxe, calme et volupté   Lun 9 Nov - 5:03

Madame,

Vous avez raison. Ni la folie passagère de Futon, ni sa fausse identité ne lui méritait un pareil sort. Il n'y a d'ailleurs, a mon sens, aucune raison qui puisse valoir la mort d'un homme. Futon n'avait rien demandé après tout. On l'a amené de force ici, et d'autres gens l'ont tué. Ce la est absurde et cruellement injuste. J'avais moi même voté pour lui... Je regrette, sans doute, mon geste. Mais que faire?

Vous dites que ce genre de jeu existe à votre époque, mais que le second logiciel n'existe pas. Que pensez vous alors de ce jeu ci? Pensez vous à une mascarade, une triste farce, ou bien croyez vous réellement à l'existence de ce Dieu Fou?

Bien à vous

Hector de Malvigne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luxe, calme et volupté   Jeu 12 Nov - 7:17

Cher Hector,

Je ne saurais dire si le sort de Futon m'attriste à cause de cette piteuse fin, ou parce qu'il la doit à un Dieu réellement Fou et à ses chers jouets... Je lui composerai une ode funèbre, ce soir, sans doute...

À propos de ce jeu, j'ose supposer qu'il s'agit tout simplement d'une personne venant du futur, futur dans lequel le jeu du Radjah a tant évolué qu'il en est devenu presque magique. Ce n'est que mon hypothèse, mais parmi nous, il serait logique qu'un des individus vienne de cette époque-là... Enfin, je n'en sais rien, peut-être que ce Dieu trouve le jeu plus divertissant si personne ne sait de quoi il s'agit. Il s'est alors bien trompé...

Amicalement,
Comtesse Erszébeth Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luxe, calme et volupté   Jeu 12 Nov - 20:49

Mme la comtesse,

Selon, vos théories, donc, il s'agit bien d'un jeu, dont le sort n'est pas fatal aux perdants? Cela est, à vrai dire, plutôt rassurant. Futon ne serait pas mort, et les autres le rejoindraient en pleine forme, dans les semaines à venir?

Comment l'Etat, même d'un futur lointain, à t-il pu accepter ce genre de procédés. Comme vous le voyez, il est ici fort aisé de devenir totalement fou et inhumain. Je ne conçois pas que ce jeu pourra dans l'avenir, être autorisé.

Mais l'est il,en fait? Je ne vous ai pas posé la question. C'est un jeu "officiel", ou un jeu crée par une secte, ou une mafia, pour s'amuser à voir souffrir les gens?

Bien à vous
Hector
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luxe, calme et volupté   Ven 13 Nov - 23:57

Cher Hector,

Je ne sais rien de ce jeu-ci, il pourrait tout à fait être fatal au perdants, je ne faisais que le comparer à celui de mon époque, qui ne l'était pas. Je ne peux donc, hélas, vous rassurer sur ce point-là.

L'Etat... Si l'ironie n'était pas si cruelle, vous me feriez presque rire, d'un rire jaune. L'Etat n'existe plus. Depuis longtemps. Aujourd'hui, après quelques guerres atomiques aux résultats cataclysmiques. Les pôles ont fondu, la mer a monté en conséquence, d'autant plus que les hommes ont détruit toute terre. Nous ne vivons aujourd'hui que sur des îles artificielles, petites cités qui voguent au gré des flots et se croisent parfois. Je suis moi-même souveraine d'une de ces petites îles... D'autres souverains ont décidé de s'annexer des îles plus petites, et pour lutter contre ces despotes en puissance, je m'allie moi-même à d'autres îles... Nous avons donné des noms bibliques, légendaires et mythologiques à chacune de ces îles : la mienne est Sodome, celle d'un proche ami est Gomorrhe... Nous avons une Antlantide, une Laputa... Vous voyez, les noms sont variés...

Ainsi, ce jeu est permis partout, et tout le monde en connaît l'existence. Tous savent qu'un jour ils pourraient en faire partie, et rares sont ceux qui le craignent, car, comme je vous l'ai dit, le prix du gagnant est magnifique, et les perdants rentrent chez eux sans souci...

Amicalement,
Comtesse Erszébeth Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luxe, calme et volupté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luxe, calme et volupté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luxe, Calme et Volupté
» Le calme avant la tempête
» Approvisionnement en denrées de luxe
» Le calme avant la tempête (1)
» Ah ouais... ça calme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤ Le jeu du Dieu fou ¤* :: Archives des parties de Jeu :: *¤ Septième partie ¤* :: Hector de Malvigne/Comtesse Bathory-
Sauter vers: