*¤ Le jeu du Dieu fou ¤*

Quelques individus, isolés du monde entier par un dieu fou, ne communiquent qu'entre eux, par e-mail. Ils s'éliminent un par un... Qui restera ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 si vous lisez ce message, répondez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: si vous lisez ce message, répondez   Lun 26 Oct - 2:57

si vous lisez ce message, répondez
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mar 27 Oct - 0:50

Voilà un message fort court et sybillin de la part de celui qu'on nous fait connaître comme le premier homme. Pourquoi tant de froideur, cher ami ? Je ne pensais pas trouver un appel au secours venant de la première création de ce Dieu qui nous garde ici en son pouvoir pour se jouer de nous et s'amuser de nos échanges. Serait-ce l'absence de votre Eve qui vous panique autant, mon ami ? Ne vous inquiétez donc pas tant... Toutes les femmes se valent plus ou moins dans l'enfance et la jeunesse. Ce n'est qu'après qu'elles revêtent des aspects plus différents. Vous ne connaissez sûrement pas toutes les facettes de votre compagne, vous êtes bien trop jeunes. C'est votre innocence qui vous perdit. Est-ce la raison de votre présence ici ? Je me doute de la raison du choix de la mienne en ces lieux, ou plutôt en ces absences de lieux. Nous sommes livrés à nous-mêmes dans un monde qui me parut bien trop immaculé, avant que je ne lui rendît une apparence qui me seyât plus.
Goûtez donc aux joies de cette liberté solitaire, comme je l'ai fait. Laissez-vous aller à la langueur voluptueuse qu'éveille sûrement en vous cette solitude.
Bien à vous,
Comtesse Erszébeth Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mar 27 Oct - 2:47

Chère Comtesse, il doit y avoir une erreur. Je suis employé de banque à Paris, je me nomme Adam Eveu, et je ne comprends rien à ce que vous avez écrit. Quand au plaisir solitaire, je vous remercie pour la suggestion mais ce n'est pas mon principal souci. Je préfèrerai savoir ce qui m'est arrivé.

Etes-vous responsable de mon sort ? J'ai peur. J'en suis vert.

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mar 27 Oct - 2:58

Employé de banque, vous dites ? Pardonnez-moi de mon erreur, je vous tenais en haute estime, car en effet votre nom m'induisit en erreur, me laissant croire que vous étiez le premier homme auquel Dieu donna naissance. Je vois bien que je commis une affreuse méprise et vous jugeai plus hautement qu'il n'était nécessaire. Me pardonnerez-vous ma politesse ?

Je ne songeais point au même plaisir solitaire que vous, je crains, ne m'imputez donc pas vos idées mal placées, alors que l'arrivée de votre message vient de me sortir de la douce léthargie dans laquelle je me complaisais.

Être responsable de votre sort me ravirait, mais ce n'est hélas pas le cas. C'est ce Dieu si bas et si vil qui nous retient ici en son pouvoir. J'espérais qu'il serait un peu plus tangible. Mais il ne dément toujours pas son invisibilité en étant à jamais l'éternel absent.

La peur est le refuge des lâches, cher ami. je ne peux que vous conseiller de prendre soin de votre teint et de choisir de jouir de cette situation si cocasse dans laquelle nous nous trouvons.
Bien à vous,
Comtesse Erszébeth Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mar 27 Oct - 6:29

Chère Comtesse,

Vos propos sont curieux.

On y retrouve bien souvent les mots "plaisir", "volupté", "jouissance".
Auriez-vous une explication à ces couleurs qui émaillent vos propos ?
Moi, mes chères études de banque ne m'ont malheureusement pas amené à apprendre à parler si bien.

Mais, bon, me voilà consolé de savoir que vous n'êtes pas responsable de mon sort. Donc vous seriez dans le même cas que moi, et que les autres ? Car vous avez reçu des messages d'autres "prisonniers", n'est-ce pas ?
Cela dit, vous me conseillez de "jouir" du temps présent. Certes, c'est possible, mais je préfèrerais savoir ce qui se passe et comment sortir d'ici.

Et cette affaire de vote ? Ne vous fait-elle pas peur ? Même si vous considérez que "la peur est le refuge des lâches", car cette affirmation est psychologiquement erronée si vous me permettez. En effet, la peur est du domaine du ressenti, donc de l'involontaire, un refuge est plutôt un choix volontaire, ne pensez-vous pas ?

Toute cette réflexion me donne faim.
Laissez-moi donc manger une pomme.

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mar 27 Oct - 11:11

Cher Adam,

Mes propos ne sont curieux que par le fond. Il n'est pas nécessaire d'accorder de l'importance au choix de mes paroles, elle ne sont que dues à mes habitudes et aux usages en vigueur dans notre nouvelle Sodome.

On ne pourrait supputer que je sois dans le même cas que vous autres, car je me complais dans cette retraite, alors que d'autres y craignent pour leur survie. Cela est fort malséant selon mon point de vue. Mourir est un bel acte. Surtout s'il sert à l'amusement de quelqu'un. Je saisis toute l'ironie de ce Dieu qui me déplaît par sa ressemblance avec moi, de m'avoir ici convoquée pour son bon plaisir.

Je ne saurais m'inquiéter d'autre chose que la léthargie provoquée par les vapeur d'encens et d'opium qui ont envahi la chambre qui me fait office de demeure. Ces votes me paraissent gamins et ma foi, fort distrayant, si on les sait prendre du côté le plus engageant.
Bien à vous,
Comtesse Erszébeth Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 28 Oct - 6:45

Chère Comtesse,

Je suis ennuyé car je viens de découvrir deux choses épouvantables :

1° le "dieu fou" a réussi à réunir des gens qui vivaient dans des époques différentes. Nous sommes donc ici hors du temps, de notre temps. Ce qui veut dire que Michel-Ange EST LE Michel-Ange, et les autres je ne les connais pas. En revanche, et c'est la seconde mauvaise nouvelle...

2° j'ai demandé à l'ordinateur de me produire une encyclopédie et j'ai eu la curiosité d'aller voir si j'y trouverais une personne du nom de Erszébeth Bathory et je suis horrifié. Etes-vous née le 7 août 1560 ?

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 28 Oct - 6:55

Cher Adam,

Je suis extrêmement désolée de vous révéler que vous êtes lent à la détente. J'avais compris dès le début que nous sommes d'époques différentes. Je ne vois en revanche pas en quoi cela est horrible. Cela ne rend le jeu que plus divertissant, ne trouvez-vous pas ? Et je ne vous cacherai pas combien je suis ravie d'avoir pu faire la connaissance de Michel-Ange... Cela est si délicieux...

La Comtesse Bathory est bien née le 7 août 1560. Pour ma part, j'ai été enlevée le 13 novembre 2111, jugez donc de l'anachronisme... Je ne vous révèlerai pas ma date de naissance, car on ne demande pas son âge à une dame, du moins si l'on est doté de quelque galanterie.

J'espère que les faits de la Comtesse ne vous horrifient pas trop. Les Encyclopédies se trompent souvent sur la vie des personnes illustres. Je peux par exemple vous certifier que la Comtesse ne se baignait pas dans le sang de jeunes filles.

Bien à vous,
Comtesse Erszébeth Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 28 Oct - 8:00

Le jeu ? Quel jeu ?
Voyez-vous, j'ai cru comprendre malgré ma lenteur à la détente, qu'il fallait bientôt éliminer quelqu'un en votant. Je ne suis pas sûr de savoir ce que cela veut dire mais, vu votre amabilité à mon endroit, je suis sûr de savoir pour et contre qui voter.
Je ne vous salue pas.

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 28 Oct - 8:56

Cher Adam,
Mon intention n'était pas d'attiser votre ire à mon encontre. Loin de moi cette idée suicidaire. Vous m'en voyez confuse si mes propos ont pu vous paraître antipathiques et méprisants. Voyez-vous, je suis reine en mon domaine et tous savent que sous des dehors haïssables je suis en réalité une femme aimable et aimante, qui ne ferait pas de mal à une mouche.

Votez donc contre moi si cela vous fait plaisir. Songez juste que vous resterez entre mâles, à vos donner des coups de bec sans raison. Ma présence aurait tempéré un combat de coqs pareil. Ou pas, à vous de voir.

Je suis navrée de devoir vous quitter si tôt, cher ami, puisque vous désirez me condamner, et de m'être attiré votre haine si rapidement. Mes propos maladroits semblent avoir touché trop juste et vexé une fierté toute masculine. Vous m'en voyez désolée.

Quant au jeu, vous ne pouvez pas ne pas avoir saisi que pour le Dieu qui nous a réunis ici, ceci est un vaste jeu, un divertissement délicieux... Mon esprit mal tourné l'a peut-être saisi si facilement de par sa perversité. Mea culpa si cela ne vous semblait pas si évident.

Bien à vous,
Comtesse Erszébeth Bathory
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   

Revenir en haut Aller en bas
 
si vous lisez ce message, répondez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vous voulez attaquer quelqu un mais vous ne savait pas comment faire alors demandez moi.
» "et vous transmettrez le message de paix suivant: .... coucou ...."
» [Hors-Sujet] Les romans que vous lisez
» En dehors des RPs vous lisez ?
» [Lecture] Qu'es que vous lisez en ce moment ? 8DD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤ Le jeu du Dieu fou ¤* :: Archives des parties de Jeu :: *¤ Septième partie ¤* :: Adam/Comtesse Bathory-
Sauter vers: