*¤ Le jeu du Dieu fou ¤*

Quelques individus, isolés du monde entier par un dieu fou, ne communiquent qu'entre eux, par e-mail. Ils s'éliminent un par un... Qui restera ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 si vous lisez ce message, répondez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: si vous lisez ce message, répondez   Lun 26 Oct - 2:57

si vous lisez ce message, répondez
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Lun 26 Oct - 11:16

Mon bon Monsieur,


J'accuse bonne réception de votre phrase, tout emplie de détresse. Je ne saurais vous dire quelque mot encourageant, car ce décor me semble sorti d'un fort désagréable rêve.
Permettez-moi de me présenter, je suis Peter Schlemihl. Cela me rappelle d'ailleurs que j'ai omis les présentation avec une tierce personne, j'ose espérer que l'on ne saura m'en tenir rigueur.

Bien à vous,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Lun 26 Oct - 19:43

Cher Monsieur Schemli,

Quelle joie m'apporte votre message. J'étais perdu. Nous sommes donc plusieurs par ici ? j'ai reçu un autre message, très bizzare, d'un certain "Pipo", et un autre d'un japonais répondant au nom de Futon Omote.

Savez-vous ce qui se passe ?

Mais j'oublie de me présenter aussi.

Je suis Adam Eveu, employé de banque à Paris, célibataire. Je suis rentré chez moi hier soir comme à l'habitude. J'ai dîné d'un plat cuisiné Picard qui me semblait bon, et bu un peu de Gaillac. Après, j'ai fumé un cigare devant ma (fausse) cheminée et me suis couché. Ce matin (mais est-ce le matin ?) je me réveille allongé sur le sol d'une pièce vide, sans porte et sans fenêtres. Au sol dans un coin, un PC branché à une prise et un câble réseau branché à une autre. On dirait une cellule de prison high tech.

J'ai essayé le programme de production de toutes sortes de choses dont le message signé "dieu fou" (il serait égyptien, selon le dénommé Pipo) et effectivement j'ai réussi à faire apparaître une salle de bains toute équipée. heureusement, car le matin, quand je me réveille...

Bon, passons.

J'ai aussi fait apparaître une fenêtre, mais son verre est dépoli, on n'y voit rien à travers, et je n'arrive pas à l'ouvrir.

Et vous, que faisiez-vous avant de vous retrouver ici ?
Il y a un n° sur la prise réseau de votre PC ? Moi, c'est écrit JB007

Bien à vous.

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mar 27 Oct - 11:29

Très cher Monsieur Eveu,


Il semblerait que j'eusse des problèmes de compréhension, car certaines de vos phrase n'ont guère de sens pour mon esprit. Ce dernier semble être entrée en ce que nous pourrions qualifier de catalepsie depuis que cette pièce est apparue magiquement en ma grotte.
Monsieur Omote semble très aimable, très poli, très courtois, je ne saurais dire le contraire. Je ne peux me résoudre à comprendre Messire Pipo dont le dialecte reste pour moi des répétions absconses de son nom, entremêlées de noms de mes divers contacts, qui semblent être vôtres, aussi, si j'en crois ce que vous me dites. Auriez-vous une comtesse et un homme répondant au nom du génie Buonarroti ? Si tel est le cas, et si M. de Malvigne est aussi de vos compagnons, nous constituons une petite communauté...

Comprenez-vous M. Pipo ? Je m'aperçois d'une erreur de ma part, peut-être est-ce Mme Pipo...

Vous avez mangé picard ? N'est-ce point une région de France, située au Nord de ce pays ? Je ne connais guère leurs spécialités, mais comme vous semblez leur reconnaître un qualité savoureuse, je pourrais me risquer à interrompre mon régime marinier et tremper les lèvres en ces mets.
Qu'est-ce que le Gaillac ? Que signifie "PC" ? Je ne saurais comprendre, non plus, l'expression de "câble réseau". Créez-vous un réseau de câbles ? Ne serait-ce point une sorte de toile d'araignée ?

Bien à vous,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 28 Oct - 6:40

Cher Monsieur Shemli,

Je ne vais pas répondre tout de suite à vos nombreuses questions car je viens de découvrir quelque chose d'extraordinaire :

Le "dieu fou" a réussi à faire venir dans notre communauté, comme vous dites, des gens qui vivaient dans des époques différentes, et même sur une autre planète ! En effet, j'ai demandé au programme informatique de me produire un traducteur français-pipo et ça a marché !!! Donc nous pouvons échanger, M. Pipo et moi. Je vous suggère de faire de même. Et il m'a dit qu'il n'habitait pas la Terre mais une planète nommé Pipopion. Vous vous rendez compte ?

Donc c'est peut-être pour cela que vous avez du mal à comprendre certains des mots que j'utilise. Vous vous croyez en quel "an de grâce" ? Moi, lorsque j'ai été enlevé, je crois que la date était le 27 octobre 2009 après Jésus-Christ, donc au XXIe siècle.

Bien à vous,

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 28 Oct - 11:31

Très cher M. Eveu,


Je vous remercie de votre bienveillance à mon égard, mais je ne désire aucunement utiliser cette machine créatrice d'objets, ce... "dispensaire". Il me rappelle de bien trop douloureux souvenirs pour que je ne consente à l'employer.
L'origine de M. Pipo m'est en effet connue. Son langage est abstrus, mais il me semble que les pictogrammes dont il use permettent une bonne compréhension de son dialecte. En ce qui me concerne, je le trouve somme toute assez transparent.
Venir de différentes époques ? Ce serait odieux ! Je dois cependant me laisser aller à un doute, si vous me dites vrai, et que les présomptions que j'ai sur M. Michel-Ange sont exactes, tout se trouverait être cohérent ! Quelle aventure vivons-nous, Messire Adam ! J'avouerais volontiers prendre plus grand plaisir à de telles rencontres qu'à celles auxquelles je fus confronté.

En quel "an de grâce" vis-je ? Cette tournure est hélas fort éculée. Si mon décompte est correct, je vivais en 1813 ou 1814, il était hiver, et mon compte n'est hélas plus très exact, mes voyages me perturbent.
Comment occupez-vous vos journées, très cher ami ? Ne vous offusquez point de ma curiosité, je vous prie.

Hochachtungsvoll,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 28 Oct - 20:21

Cher Monsieur Shemil,

Je réponds à vos questions :

Peter Schlemihl a écrit:
Auriez-vous une comtesse et un homme répondant au nom du génie Buonarroti ? Si tel est le cas, et si M. de Malvigne est aussi de vos compagnons, nous constituons une petite communauté.
Effectivement, dans les personnes avec qui j'échange, il y a une comtesse du nom de Bartoldi, à peu près, et le sculpteur/peintre Michelangelo, ainsi qu'un M. de Malvigne, mais il répond pas à mes messages. Peut-être est-il encore endormi.

Peter Schlemihl a écrit:
Comprenez-vous M. Pipo ? Je m'aperçois d'une erreur de ma part, peut-être est-ce Mme Pipo.
Oui, j'ai réussi à trouver un système issu de la machine qui me traduit ses propos. C'est un homme, un extra-terrestre, qui vient d'une planète nommée Pipopion. Il a une femme et six enfants. Il semble qu'ils ne se nourrissent que de cerises, et comme il ne savait pas que la machine pouvait lui en fournir, il en cesse de dire qu'il va mourir de faim. Du moins c'est ce que j'ai compris. Je lui ai donc donné une recette pour se nourrir avec la machine.

Peter Schlemihl a écrit:
Vous avez mangé picard ? N'est-ce point une région de France, située au Nord de ce pays ? Je ne connais guère leurs spécialités, mais comme vous semblez leur reconnaître une qualité savoureuse, je pourrais me risquer à interrompre mon régime marinier et tremper les lèvres en ces mets.
Non, cher ami, je reconnais avoir fait preuve d'anachronisme. Picard est le nom d'un producteur de nourriture qui existe dans mon temps. Veuillez me pardonner, je ferai plus attention à éviter cette erreur dans mes prochains messages.

Peter Schlemihl a écrit:
Qu'est-ce que le Gaillac ? Que signifie "PC" ? Je ne saurais comprendre, non plus, l'expression de "câble réseau". Créez-vous un réseau de câbles ? Ne serait-ce point une sorte de toile d'araignée ?
Le Gaillac est une région viticole du Sud de la France, qui produit un excellent vin, avec passion. Le "PC" est - encore - un terme anachronique pour désigner la machine qui nous permet de communiquer, et tout ce qui concerne le réseau, son câble et ses prises, vous pouvez l'oublier.

Quand à l'occupation de mes journées, j'avoue passer mon temps sur cette machine pour essayer de trouver des réponses aux questions suivantes :

1° que s'est-il passé
2° que va-t-il se passer
3° comment sortir d'ici.

Et vous ?

mfG,

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Jeu 29 Oct - 9:54

Très cher M. Eveu,


Je vous prie de ne point vous fâcher, mais vous semblez écorcher mon nom à chaque missive, ce qui, si j'étais comme ces êtres imbus de leur personne et gonflés de suffisance, pourrait blesser l'homme que je suis. Je n'en suis pas blessé, non, je vous prie de ne pas le croire, mais un peu attristé, car un nom est un réceptacle à tant de choses indicibles ! Je vous épargnerai mes pensées oiseuses en cette soirée, je crains n'avoir déjà que trop dit, mais votre spontanéité me pousse vivement à vous parler encore.

Messire de Malvigne ne m'a donné aucun signe de vie, mais je dois avouer que je ne lui ai moi-même donné aucune raison de me croire vivant. Avec un peu d'habileté dont je ne suis pas peu fier, je parviens à comprendre M. Pipo, bien que certaines locutions me restent étrangères. Je me refuse, pour des raisons évidentes, d'utiliser cette machine infernale afin d'invoquer un quelconque interprète. Croyez-en mon histoire, très cher ami, rien n'est donné qui ne doive prendre.

Je vous remercie des précisions que vous m'apportez, je vous témoigne toute ma gratitude. Je passe mon temps à inspecter le lieu où je me trouve, en me perdant trop fréquemment dans les méandres obscurs mais confortables de ma pensée. Je désire sortir afin de retrouver mon barbet et de poursuivre mon travail de recherche, mais rien d'autre ne m'attire plus vraiment. Si vous tenez à le savoir, je me suis blessé, aujourd'hui. J'avais enfilé mes bottes et, afin de voir si cela pouvait me mener en quelque autre endroit que cette chambre étroite, ai fait un pas. Je crains que la cloison ne soit plus robuste que la plus grande magie au monde, et mon visage doit s'en trouver tout contusionné. Cela m'aura au moins enseigné la vigilance en l'expérience.

mfG ? Cela signifierait-il "mit freundlichen Grüβen" ?

Hochachtungsvoll,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Ven 30 Oct - 9:45

Absolument, cher Monsieur Peter Schlemihl (ortographe correcte, cette fois ?)

J'ai eu la chance de passer un mois en Allemagne lorsque j'étais à l'école, pour travailler mon allemand, aber Ich habe alles vergessen... Crying or Very sad

Quel est ce "barbet" dont vous m'avez déjà parlé ? De quelles recherches voulez-vous parler ? Quelle était votre occupation avant de vous retrouver dans ce piège ?

Dites-m'en plus, bitte.
Vielen danke.

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Ven 30 Oct - 12:49

Très cher ami,


Je vous remercie de votre effort, et espère du plus profond de mon âme n'être pas passé à vos yeux pour un fat, demandant à votre insigne bonté ce petit caprice, mais je vous prie de comprendre : il ne me reste que ce nom pour me prouver mon humanité.
J'avais cru, au commencement de ce cloisonnement, que vous parliez un allemand irréprochable, mais messire Omote m'a affirmé parler en sa langue nippone, tant et si bien que je suspecte une traduction de nos missives. Étonnamment, votre lettre comportait un passage en français. Auriez-vous écrit une partie en la langue de Goethe ? Si tel était le cas, l'interprète aurait été bien sot ! En mon pays, lorsqu'un manuscrit étranger est traduit, et qu'il contenait quelques phrases en ma langue, l'on se contente de préciser la langue originelle du passage imprimé, bien souvent, en caractères italiques. Une petite merveille, cette imprimerie, ne croyez-vous point ?

Ce barbet ? Mon fidèle compagnon, un chien d'eau fort joueur, affectueux, et profondément freundlich qui me irgendwo folgt.
Er ist der letzte Freund que j'aie, et cela n'est pas abgeschwächt.

Cet appareil est lustig, certains mots m'apparaissent auf französisch, obwohl ich ai tout écrit en ma Muttersprache. Je crains que quelque Teufelei ne se produise, deswegen werde ich sofort interrompre mon écrischrift.

Hochactungsbien à vous,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Ven 30 Oct - 20:04

Un chien d'eau ?

Ach. Nous appelons cela une otarie, par ici.

Oui oui, je veux dire Ja Ja, j'écris toujours auf Französich, donc effectivement, il y a un système de traduction automatique, sauf pour ce bon Monsieur Pipo, pour lequel j'ai dû faire ce qu'il fallait pour commencer à le comprendre.

Mais je vois aussi qu'il doit y avoir des parasites sur la ligne réseau. Peut-être que ce matin le protocole CSMA-CD fait moins de CD qu'il ne devrait malgré la couche haute TCP-IP et la couche basse Ethernet utilisées. Comment savoir ? En tous cas, votre texte est maintenant émaillé de mots français et de mots allemands au milieu de tous ces mots allemands et français. Pourvu que votre prose ne devienne pas comme celle de Monsieur Pipo qui, lui, au contraire, s'améliore de jours en jours.

J'ai cru comprendre qu'il prenait des cours de français avec Monsieur Omote, le japonais.

Amusant, n'est-il pas ?

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Dim 1 Nov - 1:38

Très cher ami,


Je vous prie de bien vouloir me disculper d'un silence qui me parut durer une éternité, et encore un peu plus. L'invention dont je me sers afin d'envoyer missives à tous a eu le goût de ne plus répondre à ma volonté de m'en servir. M'étant passablement irrité à l'encontre d'icelle, je restai la journée d'hier en ma cellule, maugréant quelque menace à l'égard d'une certaine divinité.
Quelle ne fut pas ma surprise, à mon réveil, de voir ce nouvel appareil, ronronnant comme il le faisait préalablement. J'ignore si notre - nos ? - geôlier(s) est venu me visiter, je le suspecte cependant, mais ce retour à ce que l'on pourrait appeler "le monde", ou tout du moins à une certaine compagnie, me réchauffe le cœur.

Je n'ai guère compris un traître mot de votre expertise, mais ose supputer que vous ayez raison. Il est une chose amusante, celle de ne jamais donner tort à quiconque vous est abscons. N'y a-t-il pas là matière à réfléchir ?

Bien à vous,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Dim 1 Nov - 8:15

Alors effectivement, votre communication est cette fois tout à fait compréhensible. Tant mieux.

J'ai reçu un message tout à fait charmant de Monsieur Omote. Il essaie une médiation auprès du "dieu fou". Peut-être réussira-t-il ?

Nous le saurons bientôt.

Bien à vous,

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Dim 1 Nov - 8:33

Très cher ami et confident,


Messire de Malvigne semble être sorti de sa torpeur et a entamé correspondance avec votre obligé. Il semble être ainsi que nous le fûmes il y a une semaine de cela, apeuré et désemparé.
M. Omote m'a averti de son entreprise, laquelle je ne saurais que trop encourager. Espérons que notre divin geôlier accepte de l'écouter...

Je voudrais vous interroger sur un point précis : quelles sont vos relations avec nos camarades d'infortunes ?

Bien à vous,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Dim 1 Nov - 19:31

Cher Peter,

Vous permettez que je vous appelle Peter, n'est-ce pas ?
Mes relations ? Diverses, pour tout vous dire.

Avec la comtesse, je n'en ai plus. Je crains qu'elle ne soit folle, et elle s'est montrée très désagréable avec moi. Nous n'avons plus rien à nous dire.

Avec M. Omote, il me semble que ce monsieur souffre de schizophrénie. Il se parle à lui-même et je trouve son apport minimum pour sortir de ce trou. Bien sûr, sa tentative de médiation est honorable mais vaine. Le dieu fou l'a lui-même dit dans un message que j'ai trouvé dans l'ordinateur : "N'essayez pas de me contacter, je ne répondrai pas". On ne peut plus clair.

L'artiste, Monsieur Michel-Ange, est charmant et son entretien est doux, mais c'est un artiste, il prend son mal en patience, peint et sculpte. Honnêtement, j'aimerais mieux qu'il nous aide à sortir. C'est mon obsession, voyez-vous.

M. de Malvigne m'a effectivement envoyé un message. Il est totalement déboussolé, si vous me pardonnez cette expression. Cela se comprend. Je lui ai fait un petit topo sur notre situation à tous mais il ne m'a pas encore répondu.

Quand à M. Pipo, je passe mon temps à lui apprendre le français. Il fait des progrès remarquables. Si vous communiquez ensemble, vous l'aurez peut-être remarqué.

Et cette affaire de vote ? Vous avez une idée pour ou contre qui voter ? A part essayer d'éliminer la comtesse qui me semble nuisible, je ne vois pas comment voter.

Ah, mon café est prêt, je vous quitte momentanément.

Au plaisir de vous lire, cher Peter.

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mar 3 Nov - 7:13

Très cher ami,


Je vous en prie, appelez-moi Peter. Si, au départ, je tenais à ce que l'on m'appelât par mon patronyme, je pense que les conditions étranges en lesquelles nous nous trouvons nous permettent de franchir ce pas.
Madame la Comtesse me paraît effectivement un tant soit peu excentrique, mais je n'oserais la qualifier de folle - il m'est apparu pire folie en ma vie que celle que la demoiselle présente.
Quel est ce mal dont Messire Omote semble souffrir ? Je crains ne pas le connaître...

Messires Buonarroti et de Malvigne me semblent fort aimables, bien que le premier soit quelque peu renfermé. Humeur d'artiste, peut-être...
Mes félicitations pour M. Pipo. Je suppose, au vu des messages qu'il m'envoie, que la grammaire que vous lui enseignez est correcte - je ne suppose guère que cet appareil puisse corriger de telles fautes, traduire est déjà suffisant, non ?

Cette histoire de vote m'est étrangère, je ne comprends en rien pourquoi ni pour qui je devrais voter. Devrais-je ainsi m'abstenir ?

Bien à vous,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 4 Nov - 6:27

Je crains que l'abstention soit synonyme de suicide. Si j'étais vous, je n'exciterai pas ce "dieu fou" comme il se nomme lui-même.

Il me semble que la sagesse conseille de faire ce qu'il demande, on verra bien comment ça tourne.

Pardonnez-moi, mon gratin Dauphinois va brûler, je vous quitte pour l'instant.

Bon appétit !

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 4 Nov - 10:33

Cher ami,


M. Omote voudrait se donner la mort, il me l'a signifié, en me joignant une image très réaliste de ce qui est, je suppose, sa personne.
A cela s'ajoute une information déconcertante : M. de Malvigne m'assure que notre ami japonais n'est autre que le Dieu Fou, me le citant en ses termes. Dit-il la vérité ? Cherche-t-il à nous diviser ? Qu'en penser ?? Je me fie à votre instinct, mon bon ami, et prierai pour que cela ne s'achève aucunement en catastrophe.

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 4 Nov - 19:29

Je ne parle plus à M. "Omote" depuis plusieurs jours.

Soit il est fou, soit il est malade, soit il se prend pour le dieu fou soit il est le dieu fou.

Donc, autant de raisons valables à mes yeux pour l'ignorer.

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Jeu 5 Nov - 10:00

Monsieur,


Je ne sais que penser de M. Omote, sinon qu'il ne m'a point répondu. Vous semblez si distant de tout, ces derniers temps... Nous ennuierions-vous ?
Comment une personne aussi loquace que vous-même - en ce qui concerne nos premiers échanges, cela étant - peut-elle se renfermer à ce point ? Est-ce ce fameux "vote" qui vous glace de frayeur ? Je vous en conjure, cher ami, ne laissez pas une machination aussi sordide vous consumer à petit feu !

Croyez-m'en, il existe bien pire que notre sort actuel.

Bien à vous,

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Jeu 5 Nov - 20:42

Vos paroles sont douces à l'esprit, cher Monsieur, mais j'avoue passer par un moment difficile. Sortir d'ici est mon obsession, et je ne rencontre aucune complicité parmi nos compagnons d'infortune.

C'est cela qui porte sur mon moral.

Que faire ? Je reconnais que mon tempérament hyperactif ne m'encourage pas à la méditation et aux débats socio-culturels, voyez-vous. Je vous prie de m'en excuser.

Avez-vous retrouvé votre "barbet" ?

Savez-vous que la machine peut faire apparaître des animaux ? J'ai fait venir un Labrador femelle noire de trois mois : un délice pour les sens !

Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Sam 7 Nov - 7:23

Je refuse de me servir de cette machine infernale, monsieur.

Je comprends ce qui vous traverse l'esprit, je puis même, dans un effort d'empathie, totalement me mettre à votre place. Je crois pouvoir oser dire que nous sommes tous, compagnons d'infortune, enferrés ici sans pouvoir espérer quelque échappatoire...
M. Omote a mis fin à ses jours, M. Pipo songe à voter contre lui. Qu'en pensez-vous ? D'après les paroles de cet horrible divinité en puissance, nos pires peurs seraient à prévoir de cette "élimination"... Peut-être permettre à un mort de s'évader, son corps fût-il mutilé, est-il préférable à une personne disposant encore pleinement de ses capacités...

M. Bathory m'effraie, elle m'a prédit la divulgation de mon histoire - moi qui ai cherché à masquer ma honte !

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Sam 7 Nov - 9:14

Je pense que je vais mettre 10 points de défense sur vous pour calmer vos inquiétudes et nous permettre de continuer à discuter plus avant.

Car j'aimerais savoir quelle est cette "histoire" que la comtesse, l'horrible comtesse, menace de dévoiler.

Tiens, je vais mettre 20 points d'attaque sur la comtesse, comme ça elle ne dévoilera rien du tout...

Courage.
---
Adam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Sam 7 Nov - 12:35

Très cher ami,


Je vous en conjure, ne votez point en mon nom ! La comtesse n'a pas menacé de dévoiler quelque sombre secret - si j'ose dire - qui serait mien. Elle m'a affirmé connaître mon histoire qu'un M. Hoffmann - un érudit, pourtant, un lettré, un grand compositeur et écrivain - aurait, d'après elle, relaté. Je crains que Messire Chamisso ne m'ait trahi auprès de cet homme, mais dans quel but ? La vénalité ? Je crains que rien de glorieux n'en découle, et je pense être le plus au fait pour l'affirmer...

Encore une fois, M. Eveu, je vous en conjure, ne votez pas, ne votons pas ! Qu'en est-il si nous nous abstenons tous et refusons les lois liberticides de cette divinité putride ?

Courage à vous aussi, mon ami.

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   Mer 18 Nov - 10:12

Messire Adam,


Vous seriez-vous offusqué de quelque maladresse de ma part ? Aurais-je péché, sinon par action, peut-être par quelque mauvaise parole ? Je viens de passer deux jours épouvantables, à m'imaginer, une fois encore, dans l'ombre des gens...

De grâce, répondez-moi !

Peter Schlemihl
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: si vous lisez ce message, répondez   

Revenir en haut Aller en bas
 
si vous lisez ce message, répondez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» vous voulez attaquer quelqu un mais vous ne savait pas comment faire alors demandez moi.
» "et vous transmettrez le message de paix suivant: .... coucou ...."
» [Hors-Sujet] Les romans que vous lisez
» En dehors des RPs vous lisez ?
» [Lecture] Qu'es que vous lisez en ce moment ? 8DD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤ Le jeu du Dieu fou ¤* :: Archives des parties de Jeu :: *¤ Septième partie ¤* :: Adam/Peter Schlemihl-
Sauter vers: