*¤ Le jeu du Dieu fou ¤*

Quelques individus, isolés du monde entier par un dieu fou, ne communiquent qu'entre eux, par e-mail. Ils s'éliminent un par un... Qui restera ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A celui qui lira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A celui qui lira   Sam 24 Jan - 1:29

C'est fou! De se trouver dans des situations comme ca, sans queue ni tête. Enfin, j'ai peut-être trop bu hier soir, ce qui expliquerait tout, en attendant je me présente: Séraphin Lampion, celui là même qui à assuré le chateau de Moulinsard pour 2millions de francs...enfin bref.
A vrai dire, je ne sais pas trop pourquoi on est là mais ce fichu dieu manque pas d'humour. Et en voyant ton nom, je pense que tes parents ne devaient pas en manquer non plus...enfin bref. Cela me ferrait plaisir qu'on m'envoit un quelconque signe de vie.

Seraphin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Mar 27 Jan - 10:25

Je suis en vie, si ça peut te rassurer ! Du moins je le pense... Quelqu'un m'a dit que trente sept siècles étaient passés depuis ma "capture". Et une simple beuverie, j'en ai peur, n'expliquerais pas une inconscience aussi longue...

Andromaque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Mar 27 Jan - 11:27

Ca va peut etre te faire un choc, masi c'est la strict vérité! Personne ici ne sait pourquoi nous sommes ici, dans quel but...
Nous venons tous d'époques differentes et nous sommes rassemblé contre notre gré ici. C'est l'oeuvre d'un dieu, du dieu fou. Meme si jusqu'a present, j'était profondement athée, j'avoue que je commence à me poser des questions. De plus, tu vas constaté que ce dieu à rassemblé une fine équipe, tout le monde est completement taré: des futuristes dégénérés, des contemporains abrutis...et j'en passe. Il n'y a que moi qui suis normal dans cette histoire, outre le fait que je sois un personnage de BD.

Au revoir
Séraphin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Mar 27 Jan - 11:42

Je refuse de croire que ce Dieu en est vraiment un. Quel est son nom, quel est il ? Les Dieux que je connais n'enlèvent pas des mortels innocents pour leur plaisir. Quoi que... mais pas pour des plaisirs pareils.
Et puis, à ma connaissance, je n'ai rien fait de répréhensible. A moins que ce soit une sorte de complot contre les troyens ? Les Dieux prennent part à la guerre, après tout.
Enfin bref, tout ça n'a ni queue ni tête. Qu'est-ce qu'une BD ? Peut être la traduction est elle étrange... Peut être est-ce que ça n'existe pas en grec.

Andromaque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Mar 27 Jan - 11:49

Andomaque, je sais que c'est très difficile à accepter mais tu n'est plus dans le même monde qu'autrefois? Vois-tu, le dieu en question n'a pas de nom, on le nomme juste: le dieu fou. Mais je pense qu'il existe bel et bien. Il n'y a plus de troyens, plus de grecs, plus rien a part un dieu et six personnes sélectionnés au hasard... Il faut t'y faire mon pauvre Andromaque...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Mar 27 Jan - 12:08

Séraphin ? Je crois qu'il faut mettre quelques petites choses au point. D'abord, les troyens sont grecs, ils parlent grecs. Les envahisseurs sont les achéens. Deuxièmement... et bien... je suis une femme. Je vois bien que ce monde est différent du mien. Je me demande simplement si je pourrais revoir les miens, mon époux, mon fils. Je ne peux pas croire qu'on soit définitivement séparés de notre monde, sinon, pourquoi continuerait-on de se battre ? Pourquoi lutter, pourquoi vouloir survivre ?

Andromaque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Ven 30 Jan - 22:54

Andromaque est une femme? Vraiment? Je suis confus! A vrai dire, je ne suis pas très a cheval sur les histoires de l'antiquité. Il n'y a pas eu une guerre entre Troie et la Grèce? J'ai déja entendu ca quelque part... Peut être que cela a eu lieu quelques temps après ton époque, qui sais? Tu a recu ce mail de dieu? Il m'inquiete beaucoup car il est signe de discorde et de division, nous devrions faire attention, sinon la traitrise et l'amertume envahirons les coeurs et les ames!
Bien a toi,
Sésé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Sam 31 Jan - 5:29

J'ai effectivement reçu le mail du pseudo Dieu, et j'ai même déjà voté. Pas contre toi, je te rassure. Bon, un petit cours... d'histoire, je suppose, vu que ton époque doit être dans mon futur.

La Grèce n'existe pas encore, dans mon présent. Elle est divisée en centaines de petits royaumes. La guerre se déroule, pour moi, en ce moment même, ou plutot au moment où j'ai été capturée; les Achéens, ou Argiens, que tu appelles les Grecs, se battent contre les habitants de Troie, qui s'appelle aussi Ilium ou Ilion, et leurs alliés. Mais en gros, on est tous "grecs", on parle tous cette langue.

Enfin, je suppose que c'est de cette guerre dont tu parles. Je ne sais pas s'il y en a eu d'autres après. Ici se battent Odysseus le rusé, Achille le tueur d'hommes, Agamemnon et Ménélas, les atrides chefs des Argiens, contre le peuple d'Ilium, son roi Priam, ses fils Pâris, Hector...
Et moi là dedans, je suis la femme d'Hector. Mère de son unique enfant, Scamandrios, qu'on appelle aussi Astyanax. Beaucoup de noms d'un coup hein ? Inutile de tenter de t'y retrouver, je veux juste savoir si la guerre dont tu parles est bien la mienne.

Garde courage par rapport au vote,

Andromaque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Sam 31 Jan - 7:41

Si il y a un truc que je ne comprendrais jamais dans cette histoire grec, c'est bien les arbres généalogique. Tu n'as pas remarqué a quel point ils sont tordus? Tout le monde ades enfants cachés avec tout le monde. Ils sont tous frères, cousins, oncle et tante entre eux. Je n'ai jamais comprit pourquoi...
Tu sais, pour les votes, ca risque de devenir très sinistre, sordide. Il vaut mieux donc garder secret nos votes avant que ca tourne au carnage. Mais je te dis que, moi non plus, je n'ai pas voté pour toi. Je pense qu'il faut beaucoup réflechir avant d'éliminer quelqu'un. Je pense que certains jouent des "double-jeu", ils se montrent gentil puis te frappe dans le dos a la première occasion.
La mythologie grecque m'interresse beaucoup, mais j'avoue que mon esprit est plutôt en train de penser a ce fichu vote.

Voila, en tout cas, je te souhaite beaucouo de courage, et surtout, mefie toi de tout le monde, même de moi.

Séraphin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Sam 31 Jan - 8:20

Désolée d'avance, je ne suis pas d'humeur particulièrement joyeuse.
Ton message est très gentil, tout à fait adorable. Compatissant, etcaetera. Le mien ne sera probablement pas de même mesure. Ce jeu me fait vomir. Je me prend d'une aversion irrésistible pour tout ce qui m'entoure, tout ce qui a été créé par ce "dieu" inhumain. Non content de nous isoler, de nous retirer tout ce qui nous est cher, il nous pousse à nous entretuer. Vous ne vous rendez pas compte, vous tous. Vraiment pas.

Vous ne réalisez pas qu'en marquant des chiffres sur votre clavier, vous condamnez quelqu'un à mort. A mort. Je ne sais pas si vous avez même déjà vu la mort. Moi si. Depuis mon adolescence, je vois chaque jour des dizaines d'hommes tomber, rougissant le sable, embrochés par une lance qui s'acharne à leur fouiller les tripes pour mieux leur arracher la vie, décapités, brulés vifs en guise d'offrande. Et chacun de ces hommes avait une famille. Et chacun d'eux portait en lui une étincelle de vie qui jamais plus ne reviendra.

J'ai appris à vivre avec la mort. J'ai appris à regarder froidement un ennemi éventré, parce que la vie de quelqu'un que moi, je trouvais plus important, était en jeu. Il faut avoir des priorités. Et comment peux-t-on décider de la vie ou de la mort de quelqu'un qu'on ne connait que depuis une semaine, qu'on n'a même jamais vu ?! Te rends tu compte de ce pouvoir qu'on te donne ?!

Je vais me reposer un peu, et penser à autre chose, je n'en peux plus. Désolée d'être rude avec toi.

Andromaque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Sam 31 Jan - 9:32

Tu as raison Andromaque, la mort est horrible et cruel. Ce dieu l'est encore plus. Mais avant de tous nous étriper, ne sombrons pas dans la folie. Partageons les restes de nos valeurs, de nos idées, de nos espoirs, afin que celui qui se sortira d'ici sorte avec une âme trempé de haine mais avec de nouvelles valeurs, d'autres points de vues, et des choses meillieurs en lui. Qu'il raconte se qu'il a vu et ce qu'il a subit pendant ces heures, ces jours passés ici, pour que le reste du monde sache a quel point la cruauté est présente dans l'univers, est qu'elle touche n'importe qui. Je le dis, je le soutiens: ne cedons pas à ce dieu! Restons humain! Peut-être que tout ceci n'est qu'un test, un test cruel... Peut-être que nous nous en sortirons tous vivants...ou tous morts! Rien n'est certain mais restons calme et serein, questionnonons nous sur ce que cette horrible experience nous aura appris. Meditons avant de mourir...

Ne prends pas ca comme un message positif! Mais plutôt comme un sujet de reflexion. A vrai dire, je ne sais pas trop quoi pensé non plus. Mes propres propos m'inquiete!

Je te laisses
Bonne chance
Séraphin Lampion
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Sam 31 Jan - 23:46

Je crois que tu as raison. Et, sans vouloir t'offenser, j'en suis assez surprise. Je ne m'attendais pas vraiment à un message pareil de ta part. Il y a cependant quelque chose que je voudrait corriger. "restons humains". Non. Surtout pas. J'ai vu ce dont les humains, sans y être le moins du monde obligé par un dieu, sont capables de faire. Non, on ne doit pas être de vulgaires humains, on doit essayer d'être meilleurs, de montrer à ce "dieu" que l'humanité n'est pas pourrie jusqu'au trognon, que nous sommes capables d'autre chose, qu'on a aussi autre chose en nous que la bestialité qu'il nous force à montrer.

Ca ne sera pas évident. Je doute même que ce soit vraiment possible. Mais on peut au moins essayer. Et, Gaël a raison. Personne n'en saura rien. Il est inutile d'être héroïque, personne ne se souviendra, personne jamais ne saura ce que nous avons vécu, ce que nous avons fait. Personne. Et c'est ce qui rendrait une conduite noble d'autant plus belle. Les actes sans aucun but sont souvent les plus stupides et les plus admirables.

Andromaque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Dim 1 Fév - 0:40

Je viens d'apprendre la disparition de Papa... Je ne sais pas trop quoi dire, car, je l'avoue, j'avais voté pour lui... Dois-je culpabilisé? Je commence à réaliser de plus en plus l'horreur de cette épreuve.
Tu as tout a fait raison Andromaque, la race humaine n'a rien a envié aux animaux. C'est a nous maintenant de prouver au Dieu que nous sommes au dessus de tous ca. Il faut que ne nous ayons un projet! Quelque chose à réalisé! Ensemble! Déjà, il faut écrire dans nos "journaux intimes" pour laissé une trace de notre passage ici, même si personne ne les lira. Cela me semble important. Mais il faut aussi faire quelque chose en commun! As tu une idée?

J'ai apprit aussi, par le mail du dieu, que j'était le moins touché. J'ai peur que les autres pensent que je les embobiné! Et ils vont sans doute m'éliminer au prochain vote. Que faire?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Dim 1 Fév - 1:37

Que faire ? Rien. Rien de plus qu'avant, rien de moins. Tu ne décideras pas à leur place, et il n'y a pas de raison qu'ils t'attaquent plus que les autres.
Quant à culpabiliser, eh bien c'est toi qui vois. Tu peux te dire que tu n'avais pas le choix. Tu peux aussi te dire que tu aurais pu répartir tes points d'attaque sur tous, que tu n'as pas le droit de décider quelle vie vaut plus qu'une autre.

Et un projet commun... Oui, c'est une bonne idée ! Rien n'aurait pu nous réunir, vraiment rien d'autre que cette situation juste incroyable. Alors ça me parait une bonne idée de tenter de faire sortir quelque chose de notre... rencontre, si on peut vraiment l'appeler comme ça. Cela dit je n'ai pas la moindre idée de ce que ça pourrait être. Navrée de ne pas pouvoir t'aider plus. Parles-en aux autres.

Andromaque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Dim 1 Fév - 3:05

Je ne sais pas trop comment faire pour en parler aux autres. Gaël a pété les plombs, et me prend pour un dingue. Yannick se fout de tous car il croit que c'est un jeu organisé par une emission télé (ne t'en fait pas si quelques termes t'échappe) quant à Moi, elle semble plus être au paradis qu'en enfer. Je pense que ca va être compliqué de les convaincre... Surtout si, nous même n'avons pas de projet précis. En fait, Gaël et Yannick se droguent, l'un par desespoir et l'autre, je ne sais pas, c'est sans dooute la mode de son époque... Mais ca reste inquietant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Dim 1 Fév - 5:41

Un jeu, ah vraiment. Très, très, très drôle. Cela dit il a un peu raison : comment savoir si tout ça n'est pas un coup monté, si James est vraiment mort ou bien... ? Bon, pour moi, vu que presque tout le monde ici connait ma vie et mon futur, j'ai des raisons de croire que n'importe qui ne peut pas me faire une blague pareille. Mais lui, après tout... Nous n'avons pas beaucoup parlé, je le connais sans doute plus mal encore que vous tous.

Ils se droguent ? Grand bien leur fasse. A quelques semaines de leur mort, je ne vois pas ce qu'il y a de mal à ça, en fait. C'est vrai, plus rien ne nous retient vraiment... Ce qui ne veut pas dire que je suivrais leur exemple. J'ai parlé de ton projet à Gaël. Mais de toutes façons, je ne vois toujours pas quoi et comment.

Andromaque

[HJ : pense à signer]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Dim 1 Fév - 6:04

Chère Andromaque,
Ce n'est pas parce que notre mort est proche qu'il faut se drogué. C'est comme se dire, quelques secondes avant sa mort: "Je vais mourir, autant me planter une épine dans l'oeil pour voir l'effet que ca fait". De plus, Yannick ne croit pas que sa mort est proche, il n'a donc pas d'excuses...
Mais passons. La théorie du "jeu" de Yannick me semble bizzare, car, cela va peut-être t'etonner mais, il parait que je suis un personnage fictif, ce sont les autres qui me l'ont dit. J'ai d'abord fait semblant d'être au courant mais je suis très inquiet! Avant mon arrivé ici, j'habitait dans un monde banal, mais, tout le monde ici connait des détails de mon existence alors que je ne suis pas très connu! C'est très étrange!
Mais ne m'écoute pas, je suis probablement en train de déliré. Quelles realations a tu avec Gaël? J'avais d'abord sympathisé avec lui mais, soudainement, il est devenu agressif, et il m'insulte sans arrêts! Tu y vois une quelconque explication? C'est sans doute la disparition de l'un d'entre nous qui l'a choqué!

Redonne moi vite de tes nouvelles;
Séraphin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Dim 1 Fév - 6:54

Oui, c'est peut être ça, et puis, tu m'as dit toi même qu'il se droguait, ça explique un comportement lunatique... Un personnage fictif ? Bah, qu'en savent ils ? Si tu étais fictif, tu ne serais pas là... Ou bien... Peut être te croient ils fictif. Ou encore peut être es tu fictif pour eux, et le sont ils pour toi, je n'en sais rien. Ils ont bien appris mon histoire à l'école... Plus rien ne m'étonne. Ne t'en fais pas. Fictif ou pas, tu existe, là, tout de suite, tout comme nous non ? Et tu seras mort pareil. Pardon d'être un peu fataliste.

Mes relations avec Gaël n'étaient pas très bonnes au commencement, mais je dois dire qu'elles ont tendance à s'améliorer. Il était plus agressif au début, avec moi. Il faut dire qu'il n'a pas cru à mon identité tout de suite...

Andromaque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Dim 1 Fév - 10:37

La notion de fictif ou de réèl n'a pas vraiment de sens ici... Un Dieu nous a mené ici: je pense que toute la science construite jusqu'à mon époque s'effondre totalement! Tout est à refaire: les bases jusqu'aux explications les plus complexes! Plus rien n'est sur, plus rien n'est cohérent! C'est incroyable mais vrai!

J'ai repensé a notre petit projet. J'ai peut-être une idée mais elle ve te pararaitre completement idiote.
Il s'agirait d'écrire une sorte de texte de lois, dans lequel serait marqué tout ce que les gens dans la même situation que nous doivent faire ou ne pas faire (en immaginant évidemment qu'un nouveau groupe arrive après nous et le lise). Des conseils, des avertissements, etc.
C'est saugrenu et inutile mais qu'en penses tu?

A bientôt
Séraphin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Ven 6 Fév - 4:41

Ce qu'il faut faire et ne pas faire ? Eh bien... c'est une idée... Oui, ça a le mérite d'être quelque chose de relativement concret. Mais je ne crois pas qu'il soit possible d'écrire quelque chose de pareil. Notre situation est tellement particulière, tellement atypique, tellement inédite qu'on ne peut tout simplement pas savoir que faire. Et quand bien même on saurait, je ne pense pas que ce soit vraiment la chose à faire que de dicter leur conduite aux suivants.
Dans une situation aussi exceptionnelle, aussi horrible, tout au moins nous reste-t-il enfin la possibilité de réfléchir par nous même, libérés de tous les carcans moraux, sociaux qui ont pu nous entraver. Enfin libérés... relativement. Notre éducation pèse encore lourd, c'est vrai, mais comme nous nous retrouvons face à une situation nouvelle et inconnue, c'est à nous d'inventer la conduite à tenir, à nous seuls de juger de ce que nous devons ou ne devons pas faire. Quand je dis nous, je ne parle pas de notre petit groupe, mais de chacun en particulier. C'est à chacun de décider en son âme et conscience de ce qu'il doit faire ou pas et de la justesse de ses actions.
Et puis n'importe quel recueil de conseils trouvera automatiquement quelqu'un pour faire exactement l'inverse. C'est mathématique. Non, je pense que les suivants, s'il y en a, devront faire face à cette situation nouvelle sans aucun a priori, tout comme nous avons été libres de le faire. Et leur situation peut être différente. De plus, qui dit que "dieu" les laissera nous lire ? Ceci dit, ça n'est pas le plus important, c'est un autre problème.

Notre but ne doit pas être qu'ils puissent nous lire ou voir des traces de nous, simplement d'agir, de faire quelque chose en réaction à ce que "dieu" veut nous voir faire.

Andromaque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Sam 7 Fév - 5:09

Lorsque je pensais à cette idée, il n'était pas vraiment nécessaire que quelqu'un le trouve, le lise. C'était plus en immaginant qu'on le trouvât en arrivant. Mais qu'importe, ca n'a pas vraiment d'importance, après tout, l'un d'entre nous va encore disparaitre dans les prochaines heures... Oui, j'ai reçu un nouveau message de Dieu, toi aussi sans aucun doute. J'avoue que j'ai été particulièrement mal à l'aise quand j'ai envoyé ma réponse, j'ai même longuement hésité...L'idée d'envoyer de nouveau quelqu'un a l'abbatoire me donne des frissons, mais je l'ai tout de même fait. Pourquoi donc? Je me sens comme obligé de suivre les règles du jeu, c'est terrible! De même, c'est horrible d'écrire les lettres qui forment un nom, une à une, sur le clavier. A vrai dire, je ne sais plus si je dois vivre et être le dernier, ou bien me faire tuer tout de suite, afin d'abréger les souffrances. Car je souffre, réèlement, concretement, de rester là, attendant impatiemment la mort ou la vie.

Je suis très fatigué.

Séraphin Lampion
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A celui qui lira   Dim 8 Fév - 0:28

Comme je te comprends ! Si cette torture devait durer plut longtemps, tu sais, on s'y habituerais. Pour moi, ça n'est qu'une nouvelle forme d'attente pour la mort : cela fait sept ans que je me couche chaque soir sans savoir si je serais encore en vie le lendemain, si je serais réduite en esclavage, si ma ville sera brûlée avec ceux que j'aime... Ici aussi, on ne peut que vivre dans l'espoir de pouvoir le faire encore le lendemain, c'est ce qui rend difficile d'imaginer même un projet. Tu sais, pour un peu je continuerais à parler à Papa. Je crois que je vais le faire, au ca où il puisse encore nous lire, et puis simplement pour le fait d'honorer en quelque sorte sa mémoire. Peut être irais-je le rejoindre demain, ce soir. Peut être quelqu'un d'autre. Dans tous les cas, quelqu'un devra "partir"...

Andromaque
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A celui qui lira   

Revenir en haut Aller en bas
 
A celui qui lira
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un tit travail pour celui qui lira ce post
» prout à celui qui lira
» On en a tous eu au moins un comme celui là
» Celui qui ne sait rien ne peut rien comprendre...
» isnogouds... celui qui voulait devenir fakir... ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤ Le jeu du Dieu fou ¤* :: Archives des parties de Jeu :: *¤ Sixième partie ¤* :: Andromaque/Séraphin Lampion-
Sauter vers: