*¤ Le jeu du Dieu fou ¤*

Quelques individus, isolés du monde entier par un dieu fou, ne communiquent qu'entre eux, par e-mail. Ils s'éliminent un par un... Qui restera ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Dim 13 Avr - 9:14

Bonjour.
Je me nomme Judith. Je suis ravie de faire votre connaissance, Vicomte de Lanchester. Je suis née en 2144, dans la Bull-C de Venise. J'y ai grandi en apprenant la harpe et les arts comme les mathématiques, les langues et la littérature. J'ai à présent une culture dépassant celle de mes parents et de mes professeurs. J'ai des raisons de croire qu'ils en veulent à ma vie ou qu'au contraire, ils veulent faire de moi le prochain Maître de la Bull-C de Venise. Aucun de ces deux futurs ne m'attirent et je le leur ai fait clairement comprendre.
Et maintenant, ceci... Est-ce une Bull-R? Est-ce un rêve artificiel? Ou est-ce que ce "Dieu" est un hacker de génie? A moins que ce ne soit le Maître de la Bull-C de Venise qui ait séléctionné les personnes les plus aptes à lui succéder dans un combat psychologique? Ou alors... nous avons vraiment été enlevés par Dieu? Cela me semble étrange.
Toujours est-il qu'avec l'autre logiciel je me suis fait apparaître une harpe, une Bull-L et une MiniBull-MC. Comme celle-ci ne voulait pas donner ni d'heure ni de date, je suppose que nous sommes hors du temps. Ce qui m'étonne encore plus et m'appuye dans la supposition que ce "Dieu" est un hacker de génie venant d'une époque future et qu'il a réussi à créer une Bull-D hors du temps et de l'espace. Et que les gens qui y sont sont viennent de toutes les époques. D'ailleurs votre titre me fait penser de la vérité de cette hypothèse. Ma date de naissance ne vous sert donc à rien dans ce cas-là. Très bien.
J'ai 7 ans.
A bientôt,
Judith
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Dim 13 Avr - 10:26

Bonsoir mademoiselle Judith,

Inutile de vous informer que votre message m'a profondément bouleversé... Ainsi vous viendriez du futur, ou du moins de ce que les habitants de mon espace-temps considèrent en 1861 comme étant le futur ? C'est une annonce qui entrouvre le champ des possibilités de cette situation...

Je tiens à vous dire que malgré les efforts que j'ai pu faire, je n'arrive toujours pas à comprendre tout à fait l'environnement dans lequel vous évoluez en 2144, visiblement en Italie... Voudriez vous bien m'en dire plus ? Mettez vous à ma place et essayer d'expliciter autant que cela sera possible (qu'est-ce qu'une bull-R, qui est le maitre de la bull, etc...). Ah oui, comment avez-vous fait pour acquérir autant de connaissances en si peu d'années ? J'ai passé déjà 22 ans sur cette terre et je ne fais que contempler l'étendue des connaissances que je n'ai pas encore...

Pour ma part, ma situation passée est beaucoup plus simple... Je suis né en Angleterre, où j'ai grandi joyeusement, au milieu d'une famille noble, ce qui m'a permis d'avoir une éducation conséquente... A l'age de 17 ans je me mariai et ma femme mourut il y a quelques mois... Je décidai alors de traverser la manche pour venir m'installer chez mes cousins éloignés du Royaume de France... C'est à peu près la dernière chose que je me souviens avoir fait avant de me retrouver ici...

Encore deux petites choses avant d'attendre votre réponse : je suis moi-aussi musicien, je joue personnellement de différents instruments à vent, mais également du violon et du piano... Enfin, j'ai cru comprendre que vous venez d'Italie... M'avez-vous écrit en anglais ? Votre message m'est arrivé en anglais, mais étant donné l'étendue de vos connaissances, je ne serais pas étonné que vous parliez également plusieurs langues...

Je vous laisse, pour le moment, je vais étudier plus avant les fonctions de cet appareil étrange...

A très bientôt,
Bien sincérement,

Le Vicomte de Lanchester
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Lun 14 Avr - 9:40

Cher Vicomte, Je suis désolée que mon message vous ait tant bouleversé, mais il faut avouer que je m'y attendais un peu. Je ne suis pas la seule à venir de votre futur, Suzie vivait (ou vit?) dans une époque encore ultérieure à la mienne. Quant aux autres, Soeur Lucie vient d'une époque largement antérieure aux notres. Soit, nous venons tous d'époques différentes, et cela peut être une annonce qui entrouvre un important champ de possibilités, certes, mais il vaut mieux éviter de créer des anachronismes si une personne en réchappe. Par exemple, si Soeur Suzie est la seule à survivre, je lui conseillerais de ne pas commencer à raconter des choses qu'elle aurait grappillées à travers nos e-mails respectifs. Elle serait accusée de sorcellerie, la pauvre, alors qu'elle me semble si pure. Je vous demande pardon. À mon époque,une Bull- est quelque chose de tellement utilisé qu'il est inconcevable pour moi qu'on ne sache pas ce que c'est. Je vous explique donc. En ce moment, ce qui est à la mode est la sphère. Il y a 10 ans c'était le cube, et on disait donc Cub-C, Cub-M, et caetera. Tout ce qui est "technologique" est donc en forme de sphère, et porte le nom de "Bull-". Ensuite, on rajoute une lettre qui correspond à l'objet duquel on parle. Ainsi, une Bull-C est une Bull-Cité. Il existe en tout et puor tout un petit demi-millier de Bull-C, elles étaient les premières à avoir été construites au moment de l'Inondation qui a noyé la Terre entière. Quant à la Bull-R, c'est une Bull-Rêve, c'est-à-dire une blle dans laquelle onenferme une personne et cette personne dort en sommeil paradoxal tant qu'elle est dans la bulle, c'est-à-dire qu'elle ne fait que rêver. Pour la Bul-L, c'est une Bull-Lit, un sorte de hamac en forme de bulle qui flotte à une vingtaine de centimètres au-dessus du sol. Une MiniBull-MC est une Bull d'une dizaine de centimètres de diamètre qui fait office de montre et de calendrier à la fois. Pour finir, une Bull-D est une Bull-Dimension, qui n'a pas encore été inventée. J'étais en train de planifier de faire des recherches sur ce sujet quand j'ai été expédiée ici...
Peut-être est-il juste de vous expliquer quel est le système politique de mon époque... Comme il y a ces quelques 500 Bull-C, chacune d'entre elle est gouvernée par un Maître, qui change tous les 10 ans et qui nomme lui-même son successeur choisi parmi la population de sa Bull-C. C'est un système qui fonctionne relativement bien, car les Maîtres sont en général les plus intelligents et les plus sages et ne sont pas des fanatiques de pouvoir.
Pour mon éducation... J'ai passé trois ans de ma courte vie enfermée dans une Bull-E, une Bull-Education, qui est en fait une Bull reliée à un certain nombre d'autres Bull. Des gens instruits s'installent dans les Bull inférieures et sont plongées dans un sommeil artificiel. Leurs connaissances sont ensuite transmises à la personne endormie dansla Bull-E. J'ai vu passer pas mal de gens, vu qu'on est payé assez royalement pour simplement une semaine à un mois en Bull-E inférieure. Evidemment, s'instruire par une Bull-E coûte cher, et il est vrai que notre système est assez injuste, car seuls les plus riches peuvent être instruits de cette manière. Et puis, les personnes qui acceptent d'aller en Bull-E inférieure savent pertinemment que tous leurs secrets seront révélés à la personne en Bull-E centrale.

Vous êtes déjà veuf à 22 ans? Toutes mes condoléances. Je souhaite de tout coeur que vous trouviez une nouvelle compagne qui adoucira vos jours, si vous réchappez de ce piège mortel.

J'ai écrit en SübMònd qui est à présent la langue utilisée partout sur Terre. Je pense que ces ordinateurs sont équipés d'un traducteur automatique extrêmement performant.

Mes hommages,
Judith
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Mar 15 Avr - 0:46

Chère Judith,

ce que vous venez de m'apprendre est tout bonnement passionnant !!!! Qu'il doit être agréable de vivre dans un monde aussi avancé technologiquement ! J'imagine sans peine que des choses bassement matérielles comme le crime, la faim, la maladie, etc... doivent avoir fortement regressé, voire complètement disparu ? J'aimerais tellement pouvoir visiter cet univers fantastique... J'ai cependant bien peut que cela ne soit qu'un vain espoir, puisque si jamais nous finissons par sortir de ces pièces sinistres, il est fort probable que nous soyons renvoyés chez nous... Enfin, bref, seul l'avenir nous le dira !!!! Si vous le voulez bien, je meurs d'envie d'en apprendre plus sur votre culture et votre peuple... Je ne veux cependant pas vous ennuyer, donc ne vous y sentez pas obligée si vous n'en avez point envie...

Sinon, vous avez donc vous aussi contacté les autres membres de notre groupe... Quelle impression vous ont-ils fait, si je peux me permettre de vous poser cette question ? Nous formons un groupe particulièrement hétéroclite...

Une dernière chose avant de vous laisser, je suis en effet déjà veuf, après seulement 5 années de mariage... Ce devait être une volonté du Destin, ou peut être d'un dieu, puisqu'il semble que la thématique est très à la mode...

En attendant de vous lire, je vous souhaite une bonne journée.

Le Vicomte de Lanchester
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Mar 15 Avr - 10:17

Cher Vicomte,
Je crains de ne devoir décevoir vos espérances. Le crime existe toujours, même s'il n'a de commun avec ce que vous appelez "crime" que le fait qu'il va à l'encontre de la loi. Et la vie n'est pas "agréable..." Le rire? La joie? Ce sont des mots désuets dans ma classe sociale. Les plus défavorisés y recourent plus souvent, mais surtout pour se plaindre de leur absence!

A propos de l'Inondation... Vous savez en théorie que la Terre est une sphère. Cette sphère à deux pôles glaciaires. Avec toutes les âneries qu'a fait l'humanité entre le XX et le XXIIe siècle, la planète s'est réchauffée, et les calottes glaciaires ont fondu. Les mers ont donc monté. Mais cette fonte qui progressait plutôt lentement s'est soudain accélérée quand une météorite est arrivée dans notre système solaire et s'est mise en gravitation autour de la Terre. Elle a provoqué des pluies qui venaient de nule part et les terres les plus basses ont été submergées. Heureusement, les premières Sphéri-C (les ancêtres des Bull-C) avaient déjà fait leur apparition, et il y en avait déjà environ 500. Ces 500 lieux préservés par les Shpèri-C ont été les seules à survivre pendant l'incroyable déluge qui a arrosé la Terre pendant plus de 6 mis d'affilée. Puis la météorite a implosé et s'est rétrécie avan de disparaître, laissant 99% d'eau sur Terre et un demi-millir de Sphéri-C et 2 milliards d'habitants (ce qui sous-entend que 5 milliards de personnes ont péri).

Les autres membres du groupe m'ont tous plus ou moins étonnés...
Ma préfére est sans aucun doute Soeur Lucie. C'est bien la première qui me tutoie (car nous n'avons pas le droit de se tutoyer à mon époque, même en famille, même avec d'autres enfants, puisque cela a semblé l'étonner) et c'est bien la seule qui curieusement éveille chez moi l'envie qu'elle me fasse un "câlin" (ce mot a été récemment ôté du dictionnaire de SübMònd).
Suzie me laisse une très bonne impression, elle vient de mon futur et se comporte gentiment, bien que certaines détails m'étonnent...
Henriques, qui vient d'un futur antérieur à celui de Suzie mais ultérieur au mien, me paraît sympathique, bien que sa synthaxe soit à réviser et qu'il me semble bien peu instruit pour quelqu'un que seuls trois siècles séparent de l'Inondation.
PinK est une gamine pourrie gâtée de bientôt 10 ans qui me semble avoir quelques problèmes de développement du cerveau puisqu'ele fait preuve d'une dépendance de ses parents qui ne se justifiait que jusqu'à ses 6 ou 7 ans dans le monde antérieur à l'Inondation.
Mouarf est un homme préhistorique. Il fait partie d'un pan de l'histoire encore antérieur à l'Antiquité et est encore nomade. C'est un esprit fruste qui ne présente aucun intérêt.
Alice est une jeune fille injustement accusée de meurte apparemment et un peu niaise quoique pas désagréable.
Quant à Maureen et Violoniste amateur, ils ne m'ont pas encore répondu.

A bientôt,
Affectueusement,
Judith
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Mar 15 Avr - 21:00

Ma chère Judith,

imaginez bien que la situation dans votre monde m'a empli d'effroi... Plus de plaisir, de rire, de joie... Vous n'avez par conséquent plus cette énergie vitale qui provient de ce bien-être que l'on ressent en ces occasions... Je pensais que le rire est le propre de l'Homme, mais il semblerait que ce ne soit plus le cas dans le futur... C'est fort triste et je ne peux que le regretter... Avez-vous déjà pensé qu'il se peut que cette situation soit aussi un moyen de faire prendre conscience aux habitants des différentes époques des erreurs que leurs sociétés ont commises ou bien des erreurs qu'il ne faut surtout pas qu'ils commettent à l'avenir ? Mais on jouerait alors avec la réalité... Seul un esprit supérieur pourrait prendre ce risque... Peut être quelqu'un venant d'un futur encore plus lointain et qui aurait les moyens techniques de mettre en scène toute cette histoire ? Désolé, je me suis laissé emporter par ma théorie hélas très biscornue...

Je partage vos points de vue concernant Soeur Lucie, Suzie et Mouarf :
- Soeur Lucie me semble très paisible, gentille et inhteressée par la conversation, de même que Suzie dont l'histoire est aussi passionnante que vous... Mouarf est... euh... un peu limité au niveau de la conversation, mais j'essaie de le pousser à s'exprimer, peut-être que cela lui permettra de s'ouvrir aux gens du futur ? En tout cas, les autres ne m'ont pas encore répondu et je commence à m'inquiéter: j'espère qu'il ne leur est rien arrivé et que chacun sait se servir de cette machine infernale, mais si pratique...

Je vous laisse, je dois me restaurer, cela fait déjà quinze heures que je n'ai point mangé...

Bonne journée et bon courage,
A très bientôt,

Le Vicomte de Lanchester

P.S. Si cela vous fait plaisir, je vous propose que nous nous tutoyions, car c'est de coutume avec les jeunes personnes des lors que le contact a été établi dans la société d'où je viens...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Mer 16 Avr - 2:07

Cher Vicomte,
Je n'ai jamais connu la joie, et je ne comprends pas votre désarroi. N'est-ce pas un sacrilège que de sourire, que de rire? Ce n'est pas explicitement interdit par les lois, mais c'est très mal vu. Je n'ai pas la moindre idée pourquoi cest ainsi. Peut-être parce que nous avons fait trop de bêtises (je dis "nous" mais je n'en fait à la vérité pas tellement partie...) avec notre Terre et que nous nous devons de nous infliger une punition pour demander pardon à la Terre.

Les autrs sont bien vivants : la preuve PinK m'a à nouveau répondu. Je pense être cele qui entretient la correspondance la plus active avec les autres et je ne me lasse pas de découvrir ces autres esprits, ces autres cultures, ces visions si différents de la nôtre!

Affectueusement,
Judith
PS : A mon époque, tout le monde se vouvoie. Il est interdit d'avoir des relations trop proches avec les autres. Mes parents sont à peine autre chose des étrangers pour moi. Le seul qui ait le droit de tutoyer les autres est le Maître. Tous les autres, peu importe la classe d'âge, même en famille, se vouvoient. Mais cela ne me gêne pas que vous me vouvoyiez. En revanche je pense être incapable de faire une chose pareille. Vous me le pardonnerez j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Mer 16 Avr - 20:46

Ma chère Judith,

Qu'il doit être triste de vivre dans votre univers ! Depuis la nuit des temps jusqu'à aujourd'hui, le rire et le sourire ont été l'expression du bien-être, du plaisir d'etre ensemble avec d'autres personnes, de la joie de vivre, c'est à dire d'être heureux d'être sur cette terre... Il est vrai qu'il est moins facile de rire et de sourire quand notre passé est étouffant, mais j'etais jusqu'a present persuadé que c'était une caractéristique inaliéable de l'être humain... Cela peut également venir d'une certaine distance que vous entretenez les uns vis à vis des autres... Rire et sourire, c'est souvent fair epreuve d'une certaine intimité, une certaine compréhension entre les êtres... Le vouvoiement de rigueur dans votre monde indique que la promiscuité n'est sans doute pas du tout recherchée, bien au contraire... Même les couples ne se tutoient pas entre eux ?

Je commence également à recevoir plus de réponses de nos compagnons d'infortune... Je suis tellement soulagé de voir que tout va bien pour eux...

Une dernière chose, vous avez certainement lu les règles de ce jeu maudit inventé par ce "Dieu fou"... Que pensez-vous qu'il arrive à la personne qui se fait éliminer ? Pourra-t-elle rentrer chez elle ? J'ai bien peur de la réponse à cette question...

Je vous prie de bien vouloir continuez notre discussion, elle me rattache à la vie et m'empêche de me laisser gagner par la depression causée par cet environnement hostile...

Bien sincèrement,

Le Vicomte de Lanchester
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Mer 16 Avr - 23:46

Cher Vicomte,

Je ne sais pas s'il est trist de vivre dans mon monde. Le mot "triste" est aussi assez peu usité. On parle de le supprimer des dictionnaires de SübMònd. Et les couples doivent se vouvoyer entre eux. Ils n'ont pas non plus le droit de commettre l'acte sexuel, puisque tous les enfants naissent in vitro et que tout contact physique est prohibé par la loi.

La personne qui se fait éliminer? Permettez-moi de vous exposer mon hypothèse. Selon moi, notre enveloppe corporelle est restée sur Terre et seule notre âme est ici. En revanche, on peu blesser notre enveloppe d'ici, je l'ai testé en me cassant le bras. Selon moi, toute personne éliminée aura son âme supprimée et son enveloppe corporelle, qui aura été dans le coma pendant la durée pendant laquelle la personne était ici, mourra. Après, à vous de voir, ce n'est qu'une supposition.

Avez-vous eu des enfants de votre défunte femme?

Affectueusement,
Judith
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Sam 19 Avr - 8:12

Ma chère Judith,

Votre théorie concernant la personne éliminée est plausible, mais je prefererais sincèrement que ce soit autre chose, car sinon la fin de ce "jeu" s'annonce bien triste... Toujours est-il qu'il va bientôt nous falloir prendre une décision et je ne sais pas trop comment procéder... Rien que de savoir que nos choix vont changer le devenir de personnes vivantes me donne la nausée... Avez-vous déjà réfléchi à cette question ?

Affectueusement,

Le Vicomte de Lanchester
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Lun 21 Avr - 22:22

Cher Vicomte,

Veuillez m'excuser de mon long mutisme, mais je m'étais cassé le bras en tombant de ma chaise et je m'étais enfermée en Bull-G (Bull-Guérison) pour quelques jours afin de me régénérer. Et cela a marché, je me sens beaucoup plus calme et sereine. Pour les votes, je vous ai protégé de 3 points ainsi que PinK. J'ai aussi protégé Soeur Lucie de 4 points. J'ai réparti mes points d'attaque sur Maureen ( 4 ), Mouarf ( 8 ) et Violoniste amateur ( 8 ). Mais je ne me sens pas si coupable que ça, vu que je n'ai pas été la seule à voter contre lui. J'espère de tout coeur qu'il pourra se réincarner. Ou peut-être est-ce mieux si non.

En tous cas je vous souhaite bonne chance pour la suite.

Affectueusement,
Judith
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Mar 22 Avr - 0:41

Ma chère Judith,

je commencais à penser qu'il vous était arrivé quelque chose de grave... heureusement, je vois que vous allez bien, et c'est l'essentiel... Je ne pourrais supporter l'idée que vous nous quittiez...
Mes votes ont rejoint les votres : Mouarf et Violoniste amateur ont hérité de mes points d'attaque, Vous, PinK et soeur Lucie avez hérité de mes points de défense... La suite... Je ne veux pas y penser, c'est que je commence à m'attacher à mes correspondants et je n'ai vraiment pas envie de contribuer à leur fin, quelle qu'elle soit...

J'imagine que vous n'avez pas plus que moi trouvé de solution pour sortir d'ici ? Prenez soin de vous, votre corps doit encore être fragile à votre âge...
Je vous embrasse,

Richard (tel est mon prénom)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Sam 26 Avr - 10:24

Cher Richard,
Vous me pardonnerez si je n'a pu vous répondre plus tôt. Je m'étais mis en mode "médiation" dans une Bull-M où j'essayai de réguler à grand-mal la terreur qui me prit. Je n'y réussis point et me condamnai donc à une anxiété permanente qui m'accompagnera, je le crains, jusqu'à la fin de la cruelle partie de ce jeu créé par le "Dieu" qui nous est ici présenté.
Je ne vous ai malheureusement pas révélé la vérité exacte sur mon cas, mais ne peux m'étendre plus sur ce sujet sans perdre toute ma raison. J'espère que vous ne m'en voudrez pas.
A bientôt,
Judith
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Lun 28 Avr - 0:05

Chère Judith,

Vous m'avez fait peur ! J'ai bien cru qu'il vous était arrivé quelque chose de grave... L'anxiété est un sentiment tout a fait humainde même que la joie ou la peur, mais qui doit probablement vous être étranger... Malgré tout, on peut très bien vivre avec, il faut juste essayer d'éviter les crises qui peuvent survenir aux moments de désarroi les plus intenses.

Vos déclarations m'inquiétent fortement, je respecterai votre volonté et n'essaierai pas de vous forcer à délivrer votre secret, mais sachez que si vous en ressentez l'envie ou le besoin, j'aurai toujours une oreille attentive et attentionnée pour vous...

Affectueusement,

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Sam 3 Mai - 10:36

J'ai peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Lun 5 Mai - 21:43

De quoi avez-vous peur ? Peut etre puis je vous aider ? J'aimerais tant vous apporter un peu de réconfort, mais pour cela, encore faut il que je sache ce qui ne va pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Mar 6 Mai - 1:22

J'ai 15 ans.
Le régime mis en place n'est pas cette histoire de Maître, mais proche. ce sont des Dictateurs.
Quiconque leur désobéit est mis à mort par sa milice.
Même si en réalité on est innocent.

Je suis bien la nièce du Dictateur de la Bull-C de Venise mais j'ai été capturée par ceux de la Bull-C des Sectes.
Ils ont enlevé des membres des familles d'un grand nombre de Dictateurs puis ont réclamé en échange de nos vies qu'ils aient une Bull-C par Secte.
Mais les Dictateurs ont refusé.
Tous les otages sont actuellement en Bull-S(ommeil) et demain seront exécutés.
Je ne voulais pas le dire car je craignais que vous pensiez (tous, pas seulement vous, Vicomte) "de toutes façons elle est condamnée, cela ne change rien si on l'élimine".
Ce qui va sans doute être le cas en plus de la rancoeur du fait que j'aie menti.
Et puis vous pourriez aussi penser "elle a menti une fois, peut-être qu'elle est de nouveau en train de mentir"...
Ce qui n'est pas le cas.
Jurer ne sert à rien, puisqu'on ne peut jurer sur rien, ici.
Mais je ne mens plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Mer 7 Mai - 19:40

Porquoi m'avoir menti, j'ai encore du mal à le comprendre, mais je vous pardonne bien volontiers... J'imagine que ca ne doit vraiment pas etre facile comme situation, et je comprends votre position... Sachez que de toute facon cela ne change en rien ma position : ce que nous étions auparavant, nous ne le sommes plus, et je pense que nous ne devrions penser qu'a ce que nous pourrions devenir...

15 ans... Cela me semble déjà bien plus proche de mon âge... Aviez vous déjà un développement intellectuel et culturel a l'âge de 7 ans ?

Avez-vous recu le message commun d'Alice ? Qu'en pensez-vous ?

Toujours aussi affectueusement, si ce n'est plus,

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Dim 11 Mai - 9:19

À 7 ans j'étais encore en Bull-E mais j'étais assez proche du niveau de culture que je vous ai montré.

J'ai eu le message d'Alice, mais j'ai quand même voté. Désolée.

Suis-je haïssable?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Mer 14 Mai - 20:06

De toute facon, c'est encore et toujours le dieu fou qui fait ce qu'il veut... Il veut qu'on se plie à ses regles, il les change... Je commence vraiment à en avoir assez... Je me demande meme si l'idée d'Alice ne pourrait pas etre applicable. Puisqu'on est tous à 0, si personne ne vote, personne ne devrait etre éliminé, si ? Après ca necessiterait une confiance pleine et entière et je ne sais pas si tout le monde est pret pour cela...

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Dim 18 Mai - 6:48

Moi non plus.

Je ne veux pas mourir et je suis prête à tout. Auriez-vous une idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Dim 18 Mai - 19:49

Cela me semble hélas un peu compliqué maintenant... C'est au dernier "tour" qu'il aurait fallu agir, quand tous les points étaient a zéro... Maintenant, si nous ne votons pas, c'est vous qui serez éliminée, hélas... Et si nous essayions de le contacter directement ? Comment pourrions nous contourner le problème ? J'ai bien peur que nous ne soyons tous à la merci des vélléités puériles mais atroces de ce dieu fou...

Courage, l'espoir existe encore !

Richard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Lun 19 Mai - 1:20

Nous pourrions voter de manière à ce que tout le monde se retrouve à 0.

Par exemple, deux d'entre les restants pourraient mettre 10 points de défense sur moi chacun. Quelqu'un d'autre - par exemple, moi - pourrait mettre 4 points d'attaque sur Maureen, 7 sur Soeur Lucie et une autre personne, 11 sur vous. Ainsi nous serions tous à 0. Les points restants ne seraient pas utilisés, quoique fasse ou dise le Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Lun 19 Mai - 5:16

Hum... Les points restants seraient ajoutés à ceux qui les auraient encore... Cela présagerait une confiance totale entre nous tous et la moindre erreur serait fatale... De plus, nous n'avons plus beaucoup de temps, hélas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   Dim 25 Mai - 1:50

Tant pis. Je sens que je vais être celle qui vous quittera. J'ai si sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si nous imaginions que c'était vrai et non un rêve?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» si 2012 était vrai vous feriez quoi ?
» [Société-Economie] Et si c'était vrai ?
» A votre avis, pourquoi sommes-nous nostalgiques de ces années 80 ?
» En fin d'aprem, nous somme allés danser le........ Kimbo!!!!!
» Raids L.I.G : Qui sommes nous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*¤ Le jeu du Dieu fou ¤* :: Archives des parties de Jeu :: *¤ Quatrième partie ¤* :: Vicomte de Lanchester/Judith-
Sauter vers: